Résilience et moyens de subsistance au lendemain de catastrophes naturelles

Les catastrophes naturelles surviennent presque tous les ans en Afrique du Sud. Elles peuvent entraîner des répercussions dévastatrices, comme celles du tsunami survenu en décembre 2004 qui a fait 200 000 victimes en Asie du Sud et celles du séisme d'octobre 2005 qui a causé la mort de 70 000 personnes au Pakistan. De nombreuses collectivités touchées par de telles tragédies ne disposent pas des ressources nécessaires pour retrouver leur mode d'existence, si bien que, très souvent, elles en ressentent longtemps les effets sur les plans économique et social. Ce projet, dirigé par l'Institute for Social and Environmental Transition (ISET - Népal ), est le fruit d'une collaboration qui s'est établie entre six organismes de trois pays (l'Inde, le Népal et les États-Unis). Les chercheurs et les collectivités élaboreront des stratégies d'intervention fondées sur des mesures qui favorisent la diversification des sources de revenus, la gestion de l'environnement et l'utilisation de systèmes de communication polyvalents. Il s'agit de trouver des moyens de réduire la vulnérabilité et de renforcer la capacité de résilience des populations habitant les zones côtières et les plaines inondables de l'Inde et du Népal.

Projet nᵒ

103232

État du projet

Terminé

Date de début

Thursday, March 16, 2006

Date butoir

Friday, March 12, 2010

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Rondon, Marco

Financement total

CAD$ 1,019,600

Pays

Asie, Asie du sud

Chargé(e) de projet

Ajaya Dixit

Institution

Institute for Social and Environmental Transition - Nepal

Pays d' institution

Nepal

Site internet

http://www.isetnepal@org.np