Résilience des villes face aux changements climatiques en Asie du Sud-Est

La préparation aux changements climatiques est une tâche énorme pour les gouvernements de la région du Mékong, en Asie du Sud-Est. Le présent projet les aidera à gérer ces changements dans un contexte caractérisé par des capacités limitées à l'échelon municipal, des taux élevés d'urbanisation, des changements sociaux et économiques rapides et des phénomènes climatiques extrêmes. Chacun de ces problèmes contribue à la vulnérabilité des populations urbaines et des différents secteurs de l'économie. Les changements climatiques en Asie du Sud-Est Les changements climatiques, dit-on, constituent un problème épineux, parce que la nature du problème ne se définit pas aisément et que l'on se demande si les solutions en matière de politiques sont justes et équitables. D'après les travaux déjà effectués sur la question, le meilleur moyen d'aborder ce genre de difficulté consiste à créer des espaces qui encouragent un dialogue ouvert et éclairé. Pour les pays d'Asie du Sud-Est, il s'agit là d'une nouvelle façon de concevoir la gouvernance et la prise de décisions; cette approche nécessite donc un appui soutenu. Un partenariat qui favorise la résilience des villes face aux changements climatiques Le projet Résilience des villes face aux changements climatiques en Asie du Sud-Est a pour objectif d'accroître l'aptitude des villes à s'adapter aux changements climatiques, sur le plan économique et social. L'équipe du projet compte éclairer et faciliter des dialogues publics visant à renforcer la résilience des villes face aux changements climatiques. Les travaux sont axés sur huit villes de taille moyenne de la région du bas Mékong auxquelles on s'est peu intéressé jusqu'à maintenant. En raison de la croissance démographique, de plus en plus de citadins sont vulnérables aux conséquences physiques tout comme aux coûts économiques et sociaux des changements climatiques. Le projet est un partenariat formé du Thailand Environment Institute et de l'Université de Toronto, organismes principaux, ainsi que d'universitaires et de représentants des administrations locales et de la société civile. L'équipe entend concevoir, perfectionner et utiliser des outils permettant d'évaluer la vulnérabilité et de renforcer la résilience de la gouvernance locale face aux changements climatiques au Cambodge, en Birmanie (Myanmar), en Thaïlande et au Vietnam. Elle se propose aussi de former des étudiants des cycles supérieurs, de développer leurs compétences en recherche, de mener des activités de sensibilisation et de formuler des recommandations en matière de politiques visant à favoriser la résilience des villes face aux changements climatiques. Les travaux sont financés par l'initiative Partenariats internationaux pour des sociétés durables. Les chercheurs d'Asie du Sud-Est sont soutenus en grande partie par le CRDI, alors que les chercheurs canadiens reçoivent un appui du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Projet nᵒ

107776

État du projet

Actif

Date de début

Friday, August 1, 2014

Durée

60 mois

Agent(e) responsable du CRDI

O`Brien, Mr. David

Financement total

CAD$ 1,259,100

Pays

Cambodge, Birmanie, Thaïlande, Vietnam

Chargé(e) de projet

Pakamas Thinphanga

Institution

Thailand Environment Institute

Site internet

http://www.tei.or.th/