Résilience de l'approvisionnement en eau de deux villes de l'arche sèche du Panama

Ce projet augmentera la résilience au stress hydrique des villes de Chitré et de La Villa de los Santos, au Panama, face aux effets négatifs de la variabilité du climat et des changements climatiques.

Risques liés au climat au Panama
Les pays de l'Amérique centrale sont très vulnérables aux risques liés au climat. L'emplacement géographique du Panama et son climat extrêmement variable rendent ce pays particulièrement vulnérable. Le corridor sec de l'Amérique centrale, couvrant des régions du Belize, du Costa Rica, du Salvador, du Guatemala, du Mexique et du Panama, connaît une saison sèche marquée et longue. Pendant la saison des pluies, la sécheresse demeure une menace, exacerbée par les changements climatiques et le phénomène El Nin¿o.

Le 9 août 2015, de graves pénuries d'eau ont touché la région et forcé le président du Panama à déclarer un état d'urgence hydrique. Le Panama a également mis sur pied une commission de haut niveau pour concevoir un plan national de sécurité hydrique.

Renforcement de la résilience, élaboration de plans
Pour s'attaquer au problème, les villes doivent augmenter la résilience de leurs infrastructures physiques, de leur architecture sociale (concevoir des environnements dédiés à des comportements sociaux particuliers), de leurs structures de gouvernance, de leurs systèmes financiers et de leurs écosystèmes.

Ce projet vise à augmenter la résilience de l'approvisionnement en eau face à la variabilité du climat et aux changements climatiques. Le travail de l'équipe de projet aidera l'élaboration de plans municipaux dans les villes de Chitré et de La Villa, dans le bassin fluvial de La Villa situé dans l'arche sèche du Panama. L'étude évaluera les facteurs socioenvironnementaux qui touchent l'approvisionnement et la demande en eau en estimant l'équilibre hydrique, en analysant les sources d'eau souterraine et en adoptant des instruments financiers ainsi que des pratiques de reboisement permettant d'atténuer la pénurie d'eau. Par la suite, les résultats seront étendus à d'autres villes du corridor sec de l'Amérique centrale.

Le CRDI et le gouvernement du Panama appuient le projet. Le Water Center for the Humid Tropics of Latin America and the Caribbean (CATHALAC), situé au Panama, gérera le projet.

Projet nᵒ

108213

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, February 2, 2016

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Walter Ubal

Financement total

CAD$ 699,600

Pays

Panama

Chargé(e) de projet

Freddy Picado

Chargé(e) de projet

Alexis Vega Maldonado

Institution

El Centro del Agua del Trópico Húmedo para América Latina y el Caribe

Pays d' institution

Panama

Site internet

http://www.cathalac.int