Réseau d’échanges et de recherche dans les deltas de l’océan Indien occidental

Le réseau d’échanges et de recherche dans les deltas de l’océan Indien occidental (WIoDER) vise à appuyer la recherche, la formation et les projets pilotes dans jusqu’à quatre deltas de l’océan Indien occidental subissant la pression des activités humaines. La recherche étudiera plus particulièrement les liens qui existent entre la mobilité de la population, l’agriculture, les changements climatiques, les changements dans les services écosystémiques et les infrastructures à grande échelle comme les ports, les barrages et les routes. Le projet financera des étudiants au niveau de la maîtrise et de jeunes directeurs de recherche de grande qualité qui travailleront en collaboration avec des chercheurs principaux d’institutions de pays du Nord et du Sud. Les premiers deltas visés sont ceux du fleuve Tana au Kenya, du fleuve Rufiji en Tanzanie, du fleuve Limpopo au Mozambique et du fleuve Betsiboke à Madagascar.

Les activités de projet comprennent quatre thèmes interreliés — les services écosystémiques, les moyens de subsistance, l’hydrologie, la sexospécificité et la mobilité humaine. Tous les thèmes seront abordés dans les deltas à l’étude au moyen d’une collaboration de type matriciel entre les partenaires de recherche. L’étude pilote servira de base aux stages pratiques et éclairera les dialogues menant à la prise de décisions dans les quatre pays.

Ce projet, mis en oeuvre par l’Université de Southampton, vise à constituer une communauté plus forte et davantage axée sur la collaboration de chercheurs, de praticiens et de décideurs. Il vise à favoriser la collaboration entre les membres d’un consortium formé de l’Initiative de recherche concertée sur l’adaptation en Afrique et en Asie, de l’Institut UNESCO-IHE pour l’éducation relative à l’eau, et de l’Institut de recherche pour le développement de la France. Il permettra aussi d’améliorer les possibilités d’utilisation des résultats de recherche en produisant des résultats fondés sur des méthodologies et des données transférables et comparables dans toute la région.

L’Initiative de recherche concertée sur l’adaptation en Afrique et en Asie (IRCAAA) vise à renforcer la résilience des populations pauvres à l’égard des changements climatiques, en aidant un réseau de consortiums à mener des recherches de grande qualité de même qu’à interagir avec la sphère des politiques dans des zones cruciales de l’Afrique et de l’Asie. Elle est financée conjointement par le Department for International Development du Royaume-Uni et le CRDI.

Projet nᵒ

108535

État du projet

Actif

Durée

22 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Michele Leone

Financement total

CAD$ 642,300

Chargé(e) de projet

Stéphanie Duvail

Institution

Institut de recherche pour le développement

Pays d' institution

France

Site internet

http://www.ird.fr

Chargé(e) de projet

Craig Hutton

Institution

The University of Southampton

Pays d' institution

United Kingdom

Chargé(e) de projet

Paolo Paron

Institution

Stichting IHE Delft

Pays d' institution

Netherlands

Site internet

http://www.unesco-ihe.org