Répercussions socioéconomiques de la grippe aviaire chez les petits éleveurs de volaille et les gens pratiquant l'aviculture fermière en Asie

La souche du virus de l'influenza aviaire hautement pathogène (H5N1) est responsable d'une forme grave de la maladie liée à une mortalité élevée chez la volaille d'élevage, les oiseaux d'eau et d'autres espèces d'oiseaux. Les autorités de la santé publique craignent une mutation de cette souche hautement virulente qui la rendrait transmissible de personne à personne. Il est essentiel que les producteurs de volaille collaborent aux efforts visant à contenir la propagation de la maladie. Il semble que la plupart des humains infectés aient été en contact avec de la volaille à l'intérieur ou en provenance d'une petite ferme ou d'une exploitation d'aviculture fermière. Il est plus difficile d'y appliquer les mesures pour freiner la maladie (vaccination, abattage, contrôle du transport, etc.) et les mécanismes de compensation que dans les grandes exploitations commerciales. De plus, les petits éleveurs ou les gens pratiquant l'aviculture fermière disposent de réserves financières moins grandes pour faire face aux répercussions financières de la grippe aviaire et peuvent donc être plus enclins à se soustraire aux mesures gouvernementales.

Le Partenariat de recherche sur l'influenza aviaire en Asie (APAIR), qui jouit du soutien du CRDI et de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), réunit des organismes de recherche et des ministères du Cambodge, de la Chine, de l'Indonésie, de la Thaïlande et du Vietnam pour assurer une coordination de la collaboration régionale en vue de la prévention et de l'endiguement de la grippe pandémique. Cette subvention permettra à l'APAIR d'évaluer les répercussions socioéconomiques de la grippe aviaire et des mesures de lutte à la maladie chez les petits éleveurs ou les gens pratiquant l'aviculture fermière. Les conclusions de cette étude devraient aider les fonctionnaires et les responsables des politiques à concevoir des mesures plus efficaces pour atténuer leurs effets négatifs chez ces producteurs vulnérables, qui ont eux aussi un rôle primordial à jouer pour atténuer la menace que fait peser la grippe aviaire.

Projet nᵒ

104164

État du projet

Terminé

Date de début

Wednesday, février 28, 2007

Date butoir

Tuesday, août 31, 2010

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Mallee, Hein

Financement total

CAD$ 769,150

Pays

Asie, Chine, Extrême-Orient, Indonésie, Thaïlande, Vietnam

Chargé(e) de projet

Dr Nguyen Ngoc Que

Institution

Vietnam. Institute of Policy and Strategy in Agricultural and Rural Development

Pays d' institution

Vietnam

Chargé(e) de projet

Li Xiaoyun

Institution

China Agricultural University as represented by Ke Bingsheng

Pays d' institution

Chine

Site internet

http://www.cau.edu.cn

Chargé(e) de projet

Dr. Thanis Damrongwatanapokin

Institution

Chulalongkorn University

Pays d' institution

Thailande

Site internet

http://www.chula.ac.th

Chargé(e) de projet

Dr Tahlim Sudaryanto

Institution

the Indonesian Center for Agriculture Socio-Economic and Policy Studies

Pays d' institution

Indonésie

Site internet

http://www.psedeptan.go.id