Répercussions de la confiscation des terres dans le nord de la Colombie sur le mouvement paysan

Le conflit en Colombie au sujet des terres est l'un des grands obstacles à la signature d'accords de paix. Les combats armés entraînent le déplacement des paysans, qui abandonnent leurs terres ou se les font confisquer. Ce phénomène est intimement lié à l'accumulation des terres par les narcotrafiquants et les seigneurs de guerre. Il est donc essentiel de comprendre les causes profondes et la dimension historique de la question des terres, non résolue, pour pouvoir parvenir à un règlement. Cette subvention permettra à une équipe de chercheurs coordonnée par un membre de la commission de la mémoire historique de la Colombie de dresser un compte rendu historique des liens entre la violence interne et le problème agraire à Córdoba et à Sucre, deux départements donnant sur la mer des Caraïbes où le problème a été particulièrement aigu. L'équipe analysera l'évolution et l'affaiblissement du mouvement paysan de défense des droits fonciers - affaiblissement qui a contribué à faciliter la confiscation des terres. On s'intéressera tout particulièrement aux conséquences de la confiscation des terres sur les paysannes. Le projet devrait éclairer l'élaboration de programmes fonciers et de réparation inclusifs et tenant compte de la réalité des femmes; il pourrait également jeter les bases de la création d'une commission sur la vérité.

Projet nᵒ

105303

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, February 23, 2009

Date butoir

Tuesday, November 30, 2010

Durée

14 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Gottsbacher, Markus

Financement total

CAD$ 286,650

Pays

Amériques, Colombie, Amérique du Sud

Chargé(e) de projet

New PL

Institution

Organisation internationale pour les migrations

Pays d' institution

Colombie

Site internet

http://www.iom.int