Renforcer les écosystèmes d’ingénierie en Afrique subsaharienne

Ce projet a vu le jour en raison des écarts importants qui existent en formation spécialisée et en recherche en sciences appliquées, technologie, ingénierie et mathématiques (STIM) en Afrique subsaharienne. Souvent, le personnel manque d’aptitudes dans ces domaines ou les étudiants ne sont pas bien équipés pour le marché national ou régional de l’emploi.

Cinq projets pilotes dans toute l’Afrique subsaharienne, choisis dans le cadre d’un concours ouvert et d’un panel d’examinateurs indépendants, tenteront de trouver des moyens de renforcer la recherche en ingénierie et l’éducation en Afrique. Les cinq projets abordent divers aspects liés à la manière dont la formation et la recherche STIM peuvent avoir des répercussions sociales et économiques de manière plus efficace dans toute la région. Ces projets sont les suivants :

• Conception de produits dans le programme d’ingénierie (Nigeria)
• Renforcer les capacités en ingénierie de l’eau en Afrique de l’Est afin d’atteindre les objectifs de développement durable (Tanzanie)
• Soutenir les principales innovations en gestion des ressources hydriques (Ghana)
• Programmes de coopération universitaire en Afrique de l’Est (Tanzanie)
• Soutenir les cultures de recherche STIM en Afrique : renforcer la capacité institutionnelle pour la recherche informatique (Kenya)

Les chefs de projet contribueront à la compréhension régionale et mondiale en étudiant leur « écosystème » d’ingénierie national et sous-régional, et en entamant une réflexion sur leurs projets. Ils établiront ensemble un nouveau domaine d’expertise de l’ingénierie sur le continent, notamment par l’entremise de l’enseignement de l’ingénierie et les systèmes d’innovation. En échangeant les meilleures pratiques et leçons tirées, ils se pencheront sur des défis communs tels que le manque de femmes dans l’ingénierie, les obstacles aux partenariats entre les universités et les industries, et les défis liés aux cheminements de carrière pour les ingénieurs.

Projet nᵒ

108883

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Matthew Wallace

Financement total

CAD$ 1,593,350

Pays

Nord du Sahara, Sud du Sahara, Ghana, Kenya, Nigéria, Sud du Sahara, Tanzanie, Ouganda

Programme

Fondements pour l'innovation

Chargé(e) de projet

Matthew Harsh

Institution

Cal Poly Corporation

Institution Country

United States

Institution Website

http://www.calpolycorporation.org

Chargé(e) de projet

Gussai Sheikheldin

Institution

SCIENCE, TECHNOLOGY AND INNOVATION POLICY RESEARCH ORGANIZATION

Institution Country

Tanzania

Chargé(e) de projet

Kwame Agyeman-Prempeh Agyekum

Institution

Kwame Nkrumah University of Science and Technology, Kumasi

Institution Country

Ghana

Chargé(e) de projet

Victor Kongo

Institution

Tanzania Water Partnership

Institution Country

Tanzania

Institution Website

http://www.gwp.org

Chargé(e) de projet

Omotayo Fakinlede

Institution

Nigerian Academy of Engineering (Limited by Guarantee)

Institution Country

Nigeria

Institution Website

http://www.nae.org.ng