Renforcer les capacités de recherche et d'enseignement dans les sciences de la Terre

Ce projet contribuera à renforcer les capacités de recherche et d'enseignement dans les sciences de la Terre à l'University of Limpopo, en Afrique du Sud, pour préparer les étudiants et le corps professoral à mieux répondre aux exigences de l'exploitation minière à l'égard de la société, l'environnement et l'économie.

Le besoin en connaissances spécialisées dans le secteur minier
Comme 136 mines sont en exploitation dans la province de Limpopo uniquement, l'Afrique du Sud a besoin de professionnels et d'éducateurs qualifiés, ainsi que de chercheurs de diverses disciplines tout au long du cycle d'exploitation minière, de l'exploration à la période suivant la fermeture. Les universités jouent un rôle déterminant afin de perfectionner les compétences à l'aide de la formation, de la recherche et de la mobilisation communautaire. Toutefois, de nombreuses universités dans les régions en développement sont dépourvues des ressources nécessaires au renforcement des capacités. C'est le cas de la School of Physical and Mineral Sciences de l'University of Limpopo. Établie dans la province la plus pauvre d'Afrique du Sud, l'université fait face à des restrictions sur le plan des finances, de l'enseignement et de l'infrastructure.

Collaboration pour bâtir l'avenir de l'exploitation minière en Afrique du Sud
Grâce à ce financement, l'École des mines Goodman de l'Université Laurentienne au Canada offrira des occasions de formation et de recherche de classe mondiale, ainsi que de réseautage aux étudiants candidats à la maîtrise et au doctorat de l'University of Limpopo, notamment aux professeurs débutants.

Cette activité s'inscrit dans un projet de collaboration à long terme entre les deux universités afin de développer le potentiel de l'University of Limpopo d'être une école des mines de premier ordre dans la région. Le projet cadre avec les efforts du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) visant à former les chefs du développement d'aujourd'hui et de demain.

Le projet contribuera aux objectifs de l'Afrique du Sud pour le développement économique et l'équité en matière d'emploi. Il servira aussi l'intérêt du Canada dans l'amélioration des capacités nationales pour assurer une gestion responsable du secteur d'exploitation des ressources.

Projet nᵒ

107969

État du projet

Actif

Date de début

Wednesday, April 1, 2015

Durée

66 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Weston, Ann

Financement total

CAD$ 569,743

Pays

Afrique du Sud

Chargé(e) de projet

Bruce Jago

Institution

Université Laurentienne de Sudbury