Renforcer la voix des jeunes afin de contrer les nouvelles formes de violence à l’aide de nouveaux outils de communication

Dans les pays en développement, de jeunes hommes et femmes sont aux prises avec un taux de chômage élevé exacerbé par un profond sentiment d’insatisfaction à l’égard de leur qualité de vie dans un contexte de piètre gouvernance et encadrement institutionnel, d’instabilité politique accrue et d’autoritarisme étatique croissant. Ces facteurs fragilisent les sociétés et contribuent à la radicalisation. Les populations qui souffrent le plus de cette violence, de cette insécurité et de ce manque d’engagement civique, comme les jeunes hommes et femmes, continuent d’être grandement exclues des décisions liées à la politique et à la gouvernance. Toutefois, les jeunes sont actifs dans une variété de mouvements associés à de nouveaux problèmes sociaux, économiques, culturels et politiques.

Afin de comprendre ces processus, un appel à propositions fermé intitulé « Donner une voix aux jeunes : promouvoir des lieux pour l’engagement civique, l’inclusion et la réduction de la violence en Asie du Sud et en Amérique latine », a été lancé en 2017.
Grâce à ces projets, le CRDI cherche à faire connaître les expériences positives de jeunes femmes et hommes visant à renforcer leur collectivité et leur société de même qu’à examiner les expériences et processus promouvant les lieux d’engagement civique, d’inclusion et de réduction de la violence chez les jeunes d’Asie du Sud et d’Amérique latine.

Malgré les tentatives soutenues de réconciliation depuis la fin de la guerre civile au Sri Lanka en 2009 et la détermination actuelle du gouvernement de réduire le déséquilibre des forces, le népotisme et l’autoritarisme, les doléances persistantes des jeunes Cinghalais, Tamouls et musulmans tardent à être entendues. Ce projet vise à combattre les nouvelles formes de violence à l’aide d’outils de communication donnant une voix aux jeunes, dont des femmes et des hommes appartenant à des groupes vulnérables et à des minorités. Il permettra de renforcer les capacités des groupes et réseaux de jeunes afin de rehausser leur représentation et leur participation au sein des processus décisionnels par la création de plateformes de communication et de lieux favorisant les échanges entre les parties prenantes et de cocréer des interventions fondées sur la recherche dans le but de combattre la violence et la vulnérabilité chez les jeunes srilankais.

Projet nᵒ

108860

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Navsharan Singh

Financement total

CAD$ 239,000

Pays

Asie du sud, Sri Lanka

Programme

Gouvernance et justice

Chargé(e) de projet

Krishan Siriwardhana

Institution

Centre for Poverty Analysis

Institution Country

Sri Lanka

Institution Website

http://www.cepa.lk