Renforcer la résilience dans la baie de Carthagène

La ville de Carthagène, en Colombie, compte plus d’un million d’habitants. Il s’agit d’une attraction touristique importante, mais l’accès à une eau propre est limité parce que différents secteurs — soit les secteurs de la pétrochimie, du transport, des pêches artisanales locales et du tourisme — sont en concurrence pour les ressources hydriques avec les écosystèmes naturels. Cela pose un réel défi pour la durabilité de l’ensemble du système socioécologique de la baie de Carthagène.

Le canal artificiel del Dique relie la ville de Carthagène et la baie de Carthagène au fleuve Magdalena. Un précédent projet de recherche financé par le CRDI a démontré que la sédimentation élevée ainsi que la pollution croissante dans la baie présentent des risques pour la santé publique et l’écosystème. Les sécheresses extrêmes dans les régions côtières augmentent la pression sur le système d’approvisionnement en eau potable et de l’assainissement qui est déjà fragile, et l’élévation du niveau de la mer augmente l’incidence sur les régions côtières de Carthagène. Les populations les plus touchées sont les populations côtières pauvres qui ont un accès inadéquat à l’eau et aux services de santé publics, et qui dépendent de la pêche artisanale et des services de tourisme.

Ce projet vise à relever les défis susmentionnés grâce à la recherche hydrologique et sur la santé et la gouvernance, accompagnée du renforcement des capacités des populations côtières. Il produira un système d’alerte précoce et des prévisions des futures variations du niveau de la mer. Grâce à ces renseignements, l’organisme régional chargé de l’environnement, la Corporación Autónoma Regional del Canal del Dique, pourra relever les deux défis que sont la pollution et les changements climatiques, et élaborer des politiques pour permettre aux populations côtières de faire face à ces défis.

Des études socioéconomiques simultanées évalueront l’effet conjugué de la pollution et des changements climatiques sur les collectivités, ce qui contribuera à la gouvernance efficace du système de la baie de Carthagène. Les résultats scientifiques émergents obtenus au cours des premières étapes du projet seront intégrés dans la composante de renforcement des capacités afin de renforcer la capacité des jeunes chefs de file à gérer les services de santé et d’approvisionnement en eau, et à en assurer le suivi. Ensemble, ces activités contribueront à un principal objectif : fournir des conseils scientifiques et consolider le nouveau Comité environnemental interinstitutionnel de la baie de Carthagène.

Projet nᵒ

108747

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Walter Ubal

Financement total

CAD$ 553,200

Pays

Colombie

Programme

Changements climatiques

Chargé(e) de projet

Juan Restrepo Ángel

Institution

Universidad EAFIT

Pays d' institution

Colombia

Site internet

http://www.eafit.edu.co

Institution

Universidad EAFIT

Pays d' institution

Colombia

Site internet

http://www.eafit.edu.co