Renforcer la participation des femmes autochtones à la recherche d’une reddition de comptes dans le cadre de conflits territoriaux en Papouasie

Entre 2013 et 2017, Asia Justice and Rights et le Papuan Women’s Working Group, un réseau d’organisations locales, ont effectué une recherche-action participatrice de 170 femmes autochtones de Papouasie pour documenter les expériences de violence à l’encontre des femmes autochtones. On a principalement constaté un manque de sécurité lié à la tenure de ressources naturelles et de terres traditionnelles, qui nuit à l’autonomie des femmes et rend les femmes autochtones vulnérables à une violence et discrimination continues.

Les femmes de Papouasie ont soulevé un défi essentiel : l’affaiblissement des droits fonciers et la réduction de l’accès aux ressources naturelles. Parmi les femmes ayant participé à la recherche, 50 % avaient déjà perdu des terres, des jardins ou des forêts en raison d’un changement d’utilisation des terres et de la politique du gouvernement, ou à cause d’un conflit violent. En s’inspirant des conclusions de la recherche, ce projet renforcera la capacité des femmes autochtones de Papouasie à comprendre leur état de droit par rapport aux terres et aux ressources naturelles.

Après le conflit, la Papouasie s’est vu accorder un statut d’autonomie spéciale en 2001, avec des dispositions assurant un pouvoir politique et économique plus important aux Papous autochtones. Malheureusement, le peuple local, et en particulier les femmes, a des connaissances limitées des mécanismes qui ont été établis pour prendre en considération les voix locales dans le processus d’élaboration des politiques. Ce travail vise à renforcer systématiquement cette capacité en créant un ensemble d’outils destinés à aider les Papous, en particulier les femmes, à comprendre et à évaluer les défis pertinents, à élaborer des stratégies adaptées et à établir une relation avec les homologues et institutions pouvant leur venir en aide. Il y a un besoin et une demande réels pour ce travail et un lien certain avec les débats sur la politique nationale.

Projet nᵒ

108892

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Navsharan Singh

Financement total

CAD$ 300,000

Pays

Indonésie

Programme

Gouvernance et justice

Chargé(e) de projet

Galuh Wandita

Institution

The Asian Justice and Rights Foundation

Institution Country

Indonesia

Institution Website

http://www.asia-ajar.org