Renforcement du rôle de la société civile dans la gouvernance de l'eau dans trois villes africaines, Durban, Maputo et Nairobi

La sécurité hydrique en Afrique constitue encore aujourd'hui un enjeu de taille pour les responsables des politiques. De plus, il existe des données probantes établissant un lien entre la variabilité du climat et la détérioration de la sécurité hydrique dans la région, en particulier dans les villes. Ce projet aura pour but d'accroître la capacité de la société civile d'influer sur la gouvernance du secteur de l'eau dans le contexte de l'adaptation aux changements climatiques. Les chercheurs détermineront dans quelle mesure les parties prenantes sont vulnérables aux changements climatiques et cerneront la perception qu'elles en ont. Ils établiront les caractéristiques des cadres de gouvernance institutionnels actuellement en place dans les trois villes et la façon dont ces villes se préparent à faire face aux répercussions prévues des changements climatiques. Les chercheurs se pencheront en outre sur la façon dont les institutions de la société civile adaptent leurs programmes pour pouvoir composer avec les changements climatiques. Les équipes des trois pays feront l'essai de différentes stratégies pour inciter la population des zones urbaines vulnérables à participer à la gouvernance de l'eau, dans le but d'accroître sa capacité d'adaptation aux changements climatiques. Des leçons seront tirées en vue du passage à grande échelle, ce qui facilitera l'adoption de ces stratégies dans d'autres villes des trois pays visés et dans le reste de l'Afrique.

Projet nᵒ

106002

État du projet

Terminé

Date de début

Thursday, February 11, 2010

Date butoir

Monday, February 11, 2013

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Redwood, Mark

Financement total

CAD$ 499,396

Pays

Afrique, Kenya, Sud du Sahara, Mozambique, Afrique du Sud

Chargé(e) de projet

Prof. Patricia E. Perkins

Institution

York University

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.yorku.ca/research