Renforcement des systèmes ESEC grâce à une assistance technique et des programmes ciblés de renforcement des capacités dans la région africaine

Un système ESEC efficace et fiable enregistre et certifie les faits d’état civil tels que les naissances, les mariages, les adoptions, les divorces et les décès. Il établit également l’identité juridique des personnes, enregistre les liens de parenté et facilite l’accès aux droits et privilèges tels que l’éducation, la santé, la protection sociale, la succession et le vote.

Ce projet vise à fournir un appui technique direct à certains pays africains en renforçant le rôle stratégique actuel et la capacité financière du Secrétariat du Programme pour l’amélioration accélérée de l’enregistrement des faits d’état civil et de l’établissement des statistiques de l’état civil en Afrique (APAI-CRVS), en plus d’exécuter des programmes de gestion et de renforcement des capacités essentielles. Les dimensions de la sexospécificité dans les systèmes ESEC seront intégrées dans toutes ces activités afin de renforcer la capacité des systèmes ESEC sensibles à la sexospécificité en Afrique.

Le Cadre d’amélioration des systèmes ESEC, sera mise en place pour former les experts gouvernementaux sur la façon d’utiliser la schématisation des processus administratifs, l’amélioration et la réingénierie pour renforcer leurs systèmes ESEC. Le manuel du Cadre sera validé par un groupe d’experts dirigé par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CENUA). Un consultant sera détaché auprès de la CENUA pour aider des pays sélectionnés au titre du Mécanisme de financement mondial pour mettre en place et maintenir des systèmes ESEC solides. Le consultant apportera son soutien à la validation et à la mise à l’essai du Cadre d’amélioration des systèmes ESEC. Cela aidera le Centre d’excellence sur les systèmes d’enregistrement et de statistiques de l’état civil à remplir son mandat et à institutionnaliser l’assistance technique aux pays du CENUA à l’égard du Mécanisme de financement mondial.

Le projet appuiera également une série d’ateliers à l’intention du bureau du registraire général africain afin de renforcer les connaissances et les capacités du personnel à diriger des initiatives d’amélioration des processus. Ces ateliers créeront des plateformes précieuses pour la planification stratégique, le réseautage et l’échange de pratiques exemplaires.

Ce projet fait partie du Centre d’excellence sur les systèmes d’enregistrement et de statistiques de l’état civil (CE-ESEC), hébergé au CRDI. Le CE-ESEC vise à explorer de nouveaux moyens de remédier au mauvais état des systèmes ESEC dans les pays en développement.

Projet nᵒ

109139

État du projet

Actif

Durée

12 mois

Financement total

CAD$ 356,300

Pays

Sud du Sahara

Programme

Le Centre d'excellence sur les systèmes d’enregistrement et de statistiques de l’état civil

Chargé(e) de projet

William Muhwava

Institution

United Nations Economic Commission for Africa/Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique/Comisión Económica de las Naciones Unidas para Africa

Institution Country

Ethiopia

Institution Website

http://www.uneca.org