Renforcement des systèmes d'information sur la santé pour appuyer la prestation des services par suite du séisme en Haïti

On peut être porté à croire que les catastrophes naturelles ont des répercussions dont tous font également les frais. Or, ce sont les populations les plus vulnérables qui souffrent le plus au moment où elles surviennent, ainsi que durant les jours, les mois et les années qui suivent. Le tremblement de terre majeur qui a frappé Haïti, le pays le plus pauvre des Amériques, le 12 janvier 2010 a ravagé les infrastructures et les services sociaux, qui étaient déjà modestes. Il a eu pour effet de paralyser le système de santé, déjà très fragile, à un moment où les blessures graves et d'autres questions sanitaires faisaient en sorte que les services n'avaient jamais été aussi nécessaires. Les interventions déployées après une catastrophe par le passé nous ont appris l'importance de coordonner les efforts de façon à répondre aux besoins sanitaires immédiats - comme les soins médicaux d'urgence, l'approvisionnement en eau et en nourriture - tout en s'attaquant aux questions sanitaires à long terme. Les systèmes de dossiers médicaux électroniques (DME) sont utiles pour la cueillette, le stockage, l'analyse, la transmission et l'utilisation de données, dans le but, par exemple, d'assurer le suivi des traitements, de gérer les réserves de médicaments et de fournitures médicales et de surveiller la propagation des maladies. Après une catastrophe naturelle, ces fonctions sont primordiales pour veiller à ce que les personnes qui en avaient besoin reçoivent les soins voulus en temps opportun. Ce projet de recherche poursuit un double but. En premier lieu, on aidera des organismes existants à mettre en place des applications de systèmes d'information sur la santé interopérables (c'est-à-dire qui reposent sur des normes et des architectures ouvertes permettant la transmission de données sur la santé d'un système à un autre). En second lieu, on réalisera des évaluations et des recherches opérationnelles afin de déterminer comment coordonner avec davantage d'efficacité les interventions sanitaires après une catastrophe. Ce projet fera fond sur l'expérience du CRDI en matière de soutien ciblé en milieux touchés par une catastrophe naturelle et sera exécuté par des organismes bien habitués à travailler en Haïti.

Projet nᵒ

106147

État du projet

Terminé

Date de début

Tuesday, March 30, 2010

Date butoir

Sunday, June 30, 2013

Durée

18 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sinha, Chaitali

Financement total

CAD$ 495,600

Pays

Amériques, Haïti, Amérique Nord et Centrale

Chargé(e) de projet

Dr. Hamish Fraser

Institution

Partners in Health

Pays d' institution

États-Unis d'Amérique

Site internet

http://www.pih.org