Renforcement des capacités techniques pour appuyer le secteur de l'énergie solaire au Sénégal

Le développement économique de l’Afrique subsaharienne est entravé par le manque de compétences techniques en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques à tous les niveaux, de la formation professionnelle au niveau universitaire. Des pénuries de main-d’œuvre bien documentées dans ces domaines sévissent en Afrique de l’Ouest et du Centre, entravant le développement et l’application de nouvelles technologies et la croissance de secteurs émergents comme l’énergie propre. Les lacunes en matière de technologie et de personnel dans ce secteur ont également un effet négatif sur les progrès dans la réalisation de plusieurs objectifs de développement durable liés à l’accès à une électricité fiable des réseaux nationaux et des microréseaux, lesquels ont tous deux davantage recours aux panneaux solaires photovoltaïques.

Le Sénégal est désormais le chef de file de l’électricité solaire en Afrique de l’Ouest, où la croissance récente a été importante. Ce projet renforcera les liens entre les universités et le secteur privé dans le domaine de l’énergie solaire au Sénégal, où l’offre actuelle de compétences, de technologies et de connaissances ne répond pas à la demande.

Le projet est cofinancé par Meridiam, une entreprise de production d’énergie solaire de premier plan au Sénégal. Il palliera le manque de main-d’oeuvre qualifiée dans le domaine de l’énergie solaire chez le fournisseur national d’électricité (Senelec) et contribuera à la formation d’autres techniciens dans l’ensemble du pays. Ces deux modules seront conçus pour constituer de nouveaux cours certifiés, élaborés en collaboration avec la Senelec et d’autres chefs de file engagés dans l’énergie solaire au Sénégal. Enfin, le projet soutient la recherche appliquée sur la production et la distribution d’énergie photovoltaïque au Sénégal et dans d’autres pays voisins.

Ces travaux seront menés par l’École Supérieure Polytechnique de Dakar, rattachée au Centre International pour la Formation et la Recherche en Énergie Solaire (CIFRES). Ils favoriseront la poursuite du perfectionnement du CIFRES et du Centre de test des systèmes solaires photovoltaïques comme organismes phares dans le secteur de l’énergie solaire dans la region.

Projet nᵒ

108941

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Matthew Wallace

Financement total

CAD$ 538,400

Pays

Sénégal

Chargé(e) de projet

Cheikh Mouhamed Fadel Kebe

Institution

École supérieure polytechnique

Institution Country

Senegal

Institution Website

http://www.marchespublics.sn