Renforcement des capacités de recherche sur la société de l'information III

Ce projet traitera des lacunes dans la recherche concernant la façon dont l'ouverture peut contribuer à de meilleures incidences en matière de développement. Quels sont les avantages, les coûts et les risques de l'ouverture dans les pays en développement ? Qu'impliquent la transparence et l'ouverture ?

Les technologies numériques pour un développement ouvert

L'ouverture soutenue par la technologie se caractérise par une plus grande transparence et une meilleure collaboration, rendues possibles par les technologies numériques, telles qu'Internet. Elles sont récemment devenues un concept d'organisation important dans les secteurs socioéconomiques, notamment le gouvernement, les entreprises, la santé, l'éducation et les sciences.

De nouvelles initiatives et de nouveaux partenariats utilisent l'ouverture pour répondre à des défis du développement. En voici quelques-uns.

  • Partenariat pour un gouvernement transparent pour gérer la corruption et les inefficiences du gouvernement.
  • Accès libre à des publications pour rendre la recherche accessible à un plus grand nombre de personnes.
  • Déclaration de l'UNESCO en 2012 sur les ressources éducatives libres, qui envisage l'utilisation de contenu gratuit pour fournir une éducation de base de qualité à tous les enfants, jeunes et adultes.

Connaissances nécessaires pour évaluer l'ouverture

Alors que l'intérêt pour ces initiatives grandit, il est important de mieux comprendre les avantages, les coûts et les risques de l'ouverture dans les pays en développement. Les recherches existantes sont d'une utilité restreinte pour les responsables des politiques et les professionnels.

L'étude de la problématique présente quelques difficultés. Citons quelques exemples :

  • complexité méthodologique à évaluer l'impact des activités ouvertes;
  • confusion théorique à propos de la nature de l'ouverture;
  • recherche confinée, menée selon un cloisonnement disciplinaire.

Nouvelle approche interdisciplinaire en matière de recherche sur l'ouverture

Ce projet offrira des fonds à Renforcement des capacités de recherche sur la société de l'information III (SIRCA phase III). Il s'agit d'un programme de 24 mois, qui créera une approche interdisciplinaire vivante à l'égard de la recherche sur l'ouverture numérique et aidera à construire le domaine de l'ouverture.

Le programme fournira jusqu'à huit subventions de recherche à des chercheurs émergents pour qu'ils réalisent des travaux sur le terrain dans des pays en développement, afin de mettre à l'essai et de valider les cadres conceptuels du programme. Des chercheurs d'expérience encadreront les bénéficiaires de subventions pour les aider à mener une recherche interdisciplinaire de grande qualité, à l'aide de méthodologies rigoureuses.

Pourquoi le programme est-il important ?

SIRCA III cherche à bénéficier largement au secteur émergent de l'ouverture numérique. Les contributions des chercheurs devraient fournir des données pratiques aux universitaires, professionnels et responsables des politiques. Ces connaissances les aideront alors à mieux comprendre l'ouverture et la façon de gérer les difficultés de développement par l'intermédiaire d'activités ouvertes. Le projet améliorera également la capacité locale de recherche en associant des chercheurs émergents à d'éminents universitaires sur des projets de recherche.

Projet nᵒ

107708

État du projet

Actif

Date de début

Wednesday, February 25, 2015

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Smith, Matthew

Financement total

CAD$ 711,000

Pays

Global

Chargé(e) de projet

Arul Chib

Institution

Nanyang Technological University

Site internet

http://www.ntu.edu.sg