Relations entre les think tanks et les universités en Afrique

Les think tanks et les universités sont des institutions importantes qui jouent un rôle de premier plan pour améliorer les conditions de vie des Africains, en produisant des recherches de grande qualité qui s'attaquent aux problèmes de l'Afrique au chapitre des politiques. Il arrive toutefois que la nature des relations entre les think tanks et les universités ou que le type de soutien dont bénéficient ces deux types d'institutions les empêche de contribuer pleinement aux débats sur le développement. L'interaction entre les think tanks et les universités subit aussi l'influence des organisations régionales et internationales, des gouvernements et des groupes qui s'intéressent au renforcement des capacités en matière de recherche et d'enseignement supérieur en Afrique.

Le Partnership for African Social and Governance Research (PASGR), en collaboration avec l'Initiative Think tank (ITT), une initiative concertée du CRDI, entreprend une étude visant à permettre de mieux comprendre les relations entre les think tanks et les universités. On se propose ainsi d'alimenter la réflexion sur le renforcement et le soutien des capacités, et de mettre en évidence des enseignements qui favoriseront une collaboration plus efficace.

Plus précisément, le projet vise à
- améliorer la compréhension mutuelle des intérêts, de la dynamique et des priorités institutionnels;
- examiner des exemples de collaboration efficace et les facteurs qui y ont contribué;
- évaluer la nature de la concurrence entre les institutions, les facteurs contributifs et les mesures d'atténuation possibles;
- stimuler la réflexion et le dialogue sur de nouvelles ou de meilleures façons d'interagir dans un contexte national;
- trouver des façons dont les institutions peuvent collaborer pour investir dans le capital humain, afin de former des chercheurs compétents.

La plupart des recherches pertinentes sur le plan des politiques qui sont menées par des Africains sont exécutées par des chercheurs appartenant à deux milieux très différents - les universités et les think tanks. Ces deux milieux ont besoin d'un appui afin de jouer un rôle dans l'amélioration des conditions de vie des Africains. Ceux qui soutiennent le renforcement des capacités des universités et des think tanks estiment que des travaux de recherche de meilleure qualité et des chercheurs compétents aideront à élaborer des politiques qui permettront d'améliorer la qualité de vie de la population.

Les think tanks et les universités sont des groupes hétérogènes d'institutions qui entretiennent des relations à multiples facettes, caractérisées tantôt par la synergie, tantôt par la concurrence ou le manque de coopération. La nature de ces relations peut varier selon les pays, les personnes, les institutions ou les contextes nationaux. Chaque type d'institution possède des particularités relevant de sa culture, de ses fonctions et de la façon dont les gouvernements et les bailleurs de fonds externes perçoivent son rôle et ses capacités. Il arrive aussi que des différences se manifestent entre les pays anglophones, francophones et lusophones. L'équipe du projet se penchera sur l'éventail des relations qui existent entre les universités et les think tanks africains, et examinera de quelle manière ces relations sont influencées par divers types de soutien au renforcement des capacités.

Projet nᵒ

107286

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, February 1, 2013

Date butoir

Tuesday, April 1, 2014

Durée

12 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Taylor, Peter

Financement total

CAD$ 157,500

Pays

Afrique

Chargé(e) de projet

Darlison Kaija

Institution

Partnership for African Social and Governance Research Limited

Site internet

http://www.pasgr.org