Réglementation de la publicité sur les aliments et les boissons et sur la commercialisation de ces produits en Inde

Les aliments et les boissons riches en sel, en sucre, en calories et en gras saturés, mais pauvres en micronutriments, ont envahi les marchés alimentaires de l'Inde. Les consommateurs indiens montrent une préférence accrue pour ces produits. Ce projet aidera à renforcer les politiques indiennes visant à réglementer la publicité sur les aliments et les boissons ainsi que la commercialisation de ces produits dans ce pays.

Augmentation des maladies non transmissibles
Lorsqu'ils sont combinés à une faible activité physique et à des comportements nuisibles pour la santé, ces aliments et boissons peu sains augmentent le fardeau des maladies non transmissibles et les facteurs de risque tels que le surpoids et l'obésité.

En même temps, on assiste à une forte augmentation des campagnes de publicité et de marketing innovantes et trompeuses, qui ciblent les mineurs afin de promouvoir des aliments et des boissons peu sains. Une stratégie recommandée pour résorber l'épidémie croissante d'obésité consiste à restreindre la publicité et la promotion des produits alimentaires peu sains qui ciblent les jeunes. Bien que l'Inde dispose d'une réglementation en matière de publicité et de promotion dans le domaine alimentaire, la mise en oeuvre est fondée sur l'autoréglementation. Cette stratégie s'est avérée inefficace.

Vers des choix de modes de vie plus sains
Ce projet d'une durée de deux ans permettra :
- d'analyser et de définir les lacunes dans les politiques relatives à la publicité et à la promotion des aliments et des boissons peu sains destinées aux enfants et aux adolescents en Inde;
- d'évaluer le degré de réceptivité des adolescents indiens par rapport au marketing des produits alimentaires, à la fois en ce qui a trait à leurs perceptions et à leurs comportements;
- de formuler des recommandations fondées sur des données probantes afin de renforcer l'efficacité de la réglementation existante.

L'équipe du projet mobilisera les intervenants pour s'assurer que les recommandations découlant de la recherche influenceront la politique alimentaire du gouvernement de l'Inde.

Projet nᵒ

108182

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Arlyne Beeche

Financement total

CAD$ 295,000

Pays

Inde