Réduire les risques alimentaires associés aux maladies non transmissibles au Bangladesh

Le Bangladesh connaît des changements rapides sur le plan de la démographie et de l’épidémiologie. Plus de 50 % des décès sont causés par des maladies non transmissibles et d’autres maladies chroniques. Dans ce pays de plus de 160 millions d’habitants, cela signifie des coûts humains et de soins de santé considérables. Le gouvernement du Bangladesh a récemment adopté un Plan stratégique de surveillance et de prévention des maladies non transmissibles pluriannuel qui souligne l’importance de la consommation de fruits et de légumes. Bien que le gouvernement soit déterminé à agir, il y a peu de recherches locales pour étayer l’élaboration de politiques efficaces aidant à lutter contre la tendance croissante relative aux maladies non transmissibles.

Issu d’une collaboration avec l’Université du Manitoba et le Centre for Natural Resource Studies, ce projet contribuera à améliorer la compréhension de l’actuelle transition épidémiologique aux maladies non transmissibles, là où aucune donnée de référence n’existe. Il permettra de générer de nouvelles connaissances sur le lien de causalité entre l’évolution des systèmes d’alimentation, pratiques alimentaires et tendances relatives aux maladies et les facteurs démographiques, épidémiologiques, socio­culturels, économiques et comportementaux connexes.

Les travaux de recherche amélioreront la compréhension de la demande de fruits et de légumes et cerneront des possibilités d’initiatives producteur­marché­consommateur favorisant une consommation accrue d’aliments de sources régionales. Le projet proposera en outre des pistes de politiques sur la santé et l’alimentation dans le but de combler l’actuel manque de coordination entre les ministères dédiés à l’alimentation, à la santé, à l’agriculture et aux finances sur le changement des systèmes d’alimentation. Il permettra également d’évaluer les interventions contribuant à accroître les connaissances des consommateurs.

À l’issue du projet, les parties prenantes et la population devraient mieux comprendre les risques alimentaires associés aux maladies non transmissibles et les étapes vers des changements alimentaires importants qui freineront la tendance relative aux maladies non transmissibles chez les Bengalis.

Projet nᵒ

108163

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, November 17, 2015

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Arlyne Beeche

Financement total

CAD$ 1,245,177

Pays

Bangladesh

Chargé(e) de projet

Razaul Karim

Chargé(e) de projet

M. Anisul Islam

Institution

Center for Natural Resource Studies

Pays d' institution

Bangladesh

Site internet

http://www.cnrs.org.bd

Institution

Center for Natural Resource Studies

Pays d' institution

Bangladesh

Site internet

http://www.cnrs.org.bd

Chargé(e) de projet

C Emdad Haque

Chargé(e) de projet

Colin Nicolson

Institution

The University of Manitoba

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.umanitoba.ca