Réduire la vulnérabilité des collectivités d’Afrique occidentale et d’Afrique centrale aux menaces de pandémie

Les récentes éclosions du virus Ebola, hautement infectieux et dangereux, en Afrique occidentale et en Afrique centrale, soulignent l’importance d’une infrastructure de diagnostic et de surveillance rapides, de communications en matière de santé fondées sur les preuves et d’activités d’engagement communautaire, ainsi que d’une intervention d’urgence efficace et bien coordonnée pour renforcer la capacité de résistance des populations vulnérables face aux nouvelles menaces de pandémie.

Alors que les vaccins et les thérapies médicales sont devenus des outils importants pour le traitement et le contrôle des maladies infectieuses, des efforts plus importants sont nécessaires en Afrique occidentale et en Afrique centrale pour renforcer les lacunes des capacités techniques et logistiques des chercheurs, des agents de surveillance, des diagnosticiens, des intervenants de première ligne et des systèmes de santé publique en général pour travailler rapidement et efficacement avec les collectivités pour identifier les nouvelles pandémies, les arrêter et les prévenir.

Le but de cette initiative est de mettre en œuvre un programme intégré de recherche et de renforcement des capacités adapté à l’Afrique occidentale et à l’Afrique centrale. Cette initiative appuiera la recherche visant à déterminer et à évaluer le rôle des interventions socioculturelles, de santé animale et de santé publique dans le contrôle et la prévention des nouvelles menaces de pandémie dans la région. Les résultats de la recherche aideront à éclairer la conception et la mise en œuvre de l’activité de renforcement des capacités qui sera axée sur l’amélioration et l’adaptation des pratiques, des protocoles et des politiques des acteurs de la santé publique en matière de surveillance, de sensibilisation et de communication en santé publique, et de gestion des éclosions de nouvelles menaces de pandémie.

L’équipe de recherche collaborera avec les instituts africains de santé publique et de recherche pour renforcer leur expertise acquise en matière de surveillance, de recherche et d’intervention en santé publique, et fournira une base pour une plus grande collaboration scientifique interrégionale sur les menaces de pandémie qui représentent des menaces importantes pour la santé et les moyens de subsistance de millions de personnes en Afrique occidentale et en Afrique central.

Projet nᵒ

109075

État du projet

Actif

Durée

48 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Zee Leung

Financement total

CAD$ 749,416

Pays

Cameroun, Nord du Sahara, Congo, République démocratique du, Gabon, Guinée-Bissau, Côte d'Ivoire, Mauritanie, Sénégal

Programme

Alimentation, environnement et santé

Chargé(e) de projet

Gary Kobinger

Institution

Université Laval

Institution Country

Canada

Institution Website

http://www.ulaval.ca