Réduction de l'exposition au risque d'encéphalite japonaise au Népal

Le virus de l'encéphalite japonaise est la principale cause d'encéphalite virale en Asie. Cette maladie transmise par les moustiques s'est répandue au cours des vingt dernières années, menaçant du coup plus de 3 milliards d'habitants de l'Asie du Sud et du Sud-Est. L'intensification de la riziculture et de l'élevage de porcs a fait augmenter le nombre de milieux propices au virus et de porteurs potentiels, tandis que les changements climatiques ont pour effet d'agrandir la zone où sévissent les moustiques. En outre, la maladie touche les pauvres et les enfants de façon disproportionnée.

Au Népal, on estime que la maladie menace 12,5 millions de personnes. De 1 000 à 3 000 cas se déclarent chez l'humain chaque année. Un tiers d'entre eux sont susceptibles de subir des complications souvent mortelles. Le gouvernement s'efforce d'élaborer un plan national exhaustif de lutte contre l'encéphalite japonaise, mais les vaccins ne sont pas toujours disponibles au pays et les personnes les plus exposées connaissent peu, voire pas du tout, la maladie et les mesures préventives.

Ce projet vise à combler les lacunes au chapitre des connaissances au sujet du risque que pose l'encéphalite japonaise au Népal. Les chercheurs cerneront les déterminants environnementaux et sociaux de ce risque dans divers écosystèmes au moyen de trois types d'études : une analyse spatiotemporelle de données secondaires, une étude transversale de quatre collectivités et une étude cas-témoin de patients hospitalisés. Le projet devrait fournir les données probantes nécessaires pour orienter les politiques de prévention de la maladie et de lutte contre elle, tout comme le contenu de stratégies et de programmes éducatifs visant à mobiliser des ressources en santé publique, en santé animale et en planification communautaire dans le but de réduire les situations propices à la maladie.

Projet nᵒ

106739

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, August 26, 2011

Date butoir

Thursday, February 26, 2015

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Beeche, Arlyne

Financement total

CAD$ 509,050

Pays

Népal

Chargé(e) de projet

Dr. Craig Stephen

Institution

Centre for Coastal Health Society

Site internet

http://www.centreforcoastalhealth.ca/

Chargé(e) de projet

Dr. P. R. Bista

Institution

National Zoonoses and Food Hygiene Research Centre