Réduction de la vulnérabilité à la violence sexuelle et sexospécifique au Kenya

Si l'augmentation de la violence postélectorale au Kenya depuis les années 1990 a énormément retenu l'attention aux échelles nationale et internationale, le fait qu'une proportion importante de cette violence soit de nature sexuelle et sexospécifique est largement passé sous silence. Le centre de convalescence pour les victimes de violence sexospécifique (Gender Violence Recovery Center) du Nairobi Women's Hospital rapporte avoir traité 443 survivantes d'actes de violence sexuelle et sexospécifique de la fin du mois de décembre 2007 à la fin du mois de février 2008. Il s'agissait, dans 80 % des cas, de viols; dans 9 % des cas, d'agressions physiques; dans 7 % des cas, de violence familiale; et dans 4 % des cas, d'attentats à la pudeur. Le plus alarmant était que les viols collectifs comptaient pour environ 90 % des cas de viols. Nombreux sont ceux qui craignent que des violences similaires éclatent à la suite des prochaines élections présidentielles au Kenya, prévues entre la fin de 2012 et le début de 2013.

Cette étude examinera des stratégies en vue de réduire la vulnérabilité des femmes à la violence sexuelle et sexospécifique lors de futures transitions politiques au Kenya. En collaborant principalement avec des organisations de femmes et de jeunes ayant travaillé avec des victimes de violence sexuelle et sexospécifique, les chercheurs recueilleront des données sur lesquelles l'on pourra s'appuyer pour plaider en faveur de réformes. Les constatations de la recherche seront utilisées pour renforcer les liens entre les politiques nationales et les interventions locales visant à prévenir et à réduire la violence sexuelle et sexospécifique lors des transitions politiques. Le projet aidera également à renforcer les capacités des organismes de la société civile et des organismes communautaires d'aider les survivantes à s'en sortir et à mieux documenter les cas afin d'éviter l'absence de sanctions une fois la période de violence terminée.

Projet nᵒ

107158

État du projet

Terminé

Date de début

Thursday, November 8, 2012

Date butoir

Tuesday, February 17, 2015

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Karuru, Njeri

Financement total

CAD$ 439,400

Pays

Kenya

Chargé(e) de projet

Mr. Masheti Masinjila

Institution

Collaborative Centre for Gender and Development

Site internet

http://www.centreforgender.org