Protection sociale et sanitaire des migrantes sénégalaises dans les activités agricoles et les services particuliers en Espagne

La demande espagnole de main-d'oeuvre féminine étrangère a permis à certaines migrantes sénégalaises de trouver du travail et de légaliser leur situation dans le pays d'accueil. Cependant, la plupart des migrantes sénégalaises - même celles qui sont relativement qualifiées - sont confinées dans des secteurs très peu prestigieux qui les maintiennent dans une situation d'exclusion. Si plusieurs recherches sont menées sur la féminisation de la migration sénégalaise en Espagne, peu de connaissances sont disponibles sur la jouissance de ces migrantes - surtout des travailleuses dans les secteurs d'agriculture et services aux particuliers - de leurs droits tels que garantis par des instruments nationaux et internationaux. Dans une perspective comparative entre la situation de jure et celle de facto, ce projet cherche à produire des informations sur l'effectivité de la protection sociale des sénégalaises travaillant en Espagne. Elle cherche ainsi d'appuyer les organisations de défenses des droits des femmes dans une perspective d'informer et d'influencer les processus politiques et les pratiques pour une meilleure considération pour les droits des femmes sénégalaises en Espagne. Le projet sera mis en oeuvre sous la direction du Groupe d'études et de recherches sur les migrations (GERM) de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis par des chercheurs sénégalais et espagnols.

Projet nᵒ

105463

État du projet

Terminé

Date de début

Tuesday, October 14, 2008

Date butoir

Thursday, February 2, 2012

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Thioune, Ramata Aw

Financement total

CAD$ 364,700

Pays

Afrique, Sénégal, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Professeur Mary Teuw NIANE

Chargé(e) de projet

Dr Aly TANDIAN

Institution

Université Gaston Berger de Saint-Louis

Pays d' institution

Senegal

Site internet

http://www.ugb.sn