Promouvoir l’inclusion financière des femmes en Afrique : le Cameroun, la RDC et le Sénégal

Ce projet aidera à promouvoir des mesures qui amélioreront l’accès des Africaines aux établissements de financement officiels. Soixante­dix pour cent des Africaines n’ont pas accès à des services financiers tels qu’un compte d’épargne ou de chèque, des prêts, du crédit et d’autres services institutionnels. Au Cameroun, en République démocratique du Congé et au Sénégal, moins de 10 % ont un compte bancaire dans un établissement financier officiel. On en sait peu sur les difficultés et obstacles d’accès à la finance que rencontrent les Africaines et en quoi ceux­ci diffèrent de l’expérience des hommes et de quelle manière les politiques et les règlements peuvent améliorer cet accès.

Ce projet aidera à intégrer plus de femmes dans le système financier officiel au moyen d’options de politique pour les pays d’Afrique francophone, particulièrement le Cameroun, le Sénégal et la République démocratique du Congo. Il permettra de produire des données probantes afin d’aider les établissements financiers, autorités de réglementation et responsables des politiques à promouvoir l’accès des femmes aux services financiers. Il examinera le contexte de la réglementation, des lois et des politiques afin de déterminer les changements nécessaires pour favoriser l’inclusion financière des femmes et d’aider les établissements financiers à adopter des approches adaptées aux femmes, en tant que segment de marché distinct. Le projet promouvra en outre le leadership des femmes dans le secteur financier en Afrique francophone.

Projet nᵒ

108373

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Flaubert Mbiekop

Financement total

CAD$ 512,800

Pays

Cameroun, Congo, République démocratique du, Sénégal

Chargé(e) de projet

Nomsa Daniels

Institution

New Faces New Voices

Pays d' institution

South Africa

Site internet

http://www.nfnv.org/