Promotion des régimes alimentaires sains et prévention des maladies non transmissibles au Kenya grâce à une politique fiscale efficace

Les MNT, comme le diabète, sont la principale cause de décès dans le monde. Au cours de la dernière décennie, le Kenya a observé une augmentation considérable de l’obésité, qui est un facteur de risque important de MNT. Selon l’enquête démographique et de santé menée au Kenya, le pourcentage de surpoids et d’obésité chez les femmes kenyanes est passé de 25 % en 2009 à 33 % en 2014. L’Organisation mondiale de la santé recommande des interventions de politique fiscale, telles que la taxe rentable sur les boissons sucrées, pour prévenir les maladies non transmissibles.

Ce projet utilisera deux approches principales pour produire des données probantes sur les interventions de politique fiscale pour la prévention des MNT au Kenya. Dans le cadre de la première approche, le projet quantifiera la consommation de divers aliments hautement transformés et étudiera leur lien avec l’obésité, en particulier chez les femmes kenyanes. L’objectif sera de déterminer les aliments les plus obésogènes afin qu’ils puissent être ciblés par les politiques fiscales. Quant à la deuxième approche, elle utilise des techniques de modélisation économétrique pour produire des données probantes concernant l’effet potentiel d’une taxe sur les boissons sucrées sur la santé publique et les recettes fiscales du gouvernement au Kenya. Certaines données probantes provenant d’autres pays en développement, tels que le Mexique et l’Afrique du Sud, indiquent que les taxes sur les boissons sucrées qui augmentent les prix de 20 % peuvent réduire la consommation de ces boissons d’environ 20 %, contribuant ainsi à la prévention de l’obésité et des MNT.

Ce projet sera financé par le programme Global Regulatory & Fiscal Capacity Building, un partenariat de financement parallèle entre le CRDI, la Direction du développement et de la coopération de la Suisse, le Fonds de l’OPEP pour le développement international, l’Organisation internationale de Droit du Développement et l’Organisation mondiale de la Santé.

Projet nᵒ

109266

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Samuel Oji Oti

Financement total

CAD$ 310,700

Pays

Kenya, Sud du Sahara

Programme

Alimentation, environnement et santé

Chargé(e) de projet

Emma Wanyonyi

Institution

International Institute for Legislative Affairs

Institution Country

Kenya

Institution Website

http://ilakenya.org/

Chargé(e) de projet

Corne van Walbeek

Institution

University of Cape Town

Institution Country

South Africa

Institution Website

http://www.uct.ac.za