Promotion de l'excellence en recherche sur la santé de la faune et la santé humaine au Sri Lanka

Le Sri Lanka est bien connu pour la densité de sa population, la diversité de sa faune et son importante population d'animaux domestiques. Cette faune est à la fois source de risques et d'avantages. Au nombre de ces avantages, on peut penser à une économie touristique forte, à la pêche en mer et en eau douce et aux nombreux services écosystémiques. En revanche, la cohabitation faune-humains s'accompagne de problèmes sérieux, notamment la transmission, par les animaux sauvages, de maladies infectieuses aux animaux d'élevage et aux êtres humains (par exemple la fièvre aphteuse, la fièvre par morsure de rat et la rage), qui font du Sri Lanka une zone très exposée à l'émergence de maladies attribuables à la faune. Le renforcement des capacités scientifiques aux fins de la gestion de la santé de la faune - capacités qui font actuellement défaut au Sri Lanka - est susceptible de contribuer à atténuer les répercussions des maladies émergentes sur l'économie et sur la santé publique, tant à l'échelle locale qu'à l'échelle mondiale. Ce projet vise à favoriser l'excellence en recherche grâce à un programme de recherche et de formation interdisciplinaires piloté par le Sri Lanka Wildlife Health Centre (SLWHC), qui a vu le jour en 2011 à l'Université de Peradeniya. Le Centre canadien coopératif de la santé de la faune (à Saskatoon) et le Centre for Coastal Health (également sis au Canada, à Nanaimo) sont chargés d'encadrer les activités du SLWHC. Le projet vise à produire des connaissances sur les maladies des animaux sauvages, à mobiliser les capacités des acteurs de divers secteurs en vue de protéger la santé de la faune et la santé publique, et à assurer la continuité des moyens de subsistance. En outre, on mettra en oeuvre et évaluera un programme de formation et on réalisera des études sur la santé de la faune afin d'orienter les politiques et les interventions sociales. Les incidences attendues sont, entre autres, une compréhension de la façon dont les hommes et les femmes obtiennent des renseignements sur les interactions entre les êtres humains et la faune et leurs répercussions sur la santé, et les utilisent. Le projet permettra en outre de mieux saisir comment les maladies touchant les populations d'animaux sauvages se propagent et donnera lieu à une meilleure collaboration entre les producteurs et les utilisateurs de connaissances sur la faune. Il proposera des modèles inspirés des meilleures pratiques afin d'éclairer la programmation et la gouvernance du SLWHC, ainsi qu'un outil d'évaluation en vue d'aider d'autres pays à renforcer leurs capacités de recherche en santé de la faune.

Projet nᵒ

107034

État du projet

Actif

Date de début

Friday, March 1, 2013

Durée

48 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Beeche, Arlyne

Financement total

CAD$ 873,200

Pays

Sri Lanka

Chargé(e) de projet

Preeni Abeynayake

Coresponsable de projet

B.M.A. Oswin Perera

Institution

University of Peradeniya

Site internet

http://www.pdn.ac.lk

Chargé(e) de projet

Frederick A. Leighton

Institution

University of Saskatchewan

Site internet

http://www.usask.ca