Promotion de l’entrepreneuriat social dans la réduction des risques de catastrophe pour renforcer la résilience des communautés

Selon la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique, l’Asie du Sud-Est connaît depuis 30 ans des catastrophes liées au climat plus fréquentes et une augmentation exponentielle du nombre annuel de décès. En plus des pertes économiques et humaines immédiates, les populations touchées par les catastrophes naturelles connaissent le chômage de longue durée, la pauvreté, des problèmes de santé et d’autres effets qui minent les capacités des collectivités à se remettre d’une catastrophe naturelle et à faire face aux événements météorologiques futurs.

Les données probantes indiquent que l’entrepreneuriat est crucial à la fois à la résilience à long terme des collectivités et à la réduction de la pauvreté, de la vulnérabilité et des risques de catastrophes climatiques dans les collectivités en voie de relèvement et de reconstruction. Cependant, les ouvrages universitaires évalués par des pairs ont accordé peu d’attention au rôle de l’entrepreneuriat social. De plus, il n’y a pratiquement aucune discussion sur les obstacles qui empêchent les entrepreneuses sociales d’améliorer le bien-être des collectivités qui subissent encore les contrecoups des catastrophes liées au climat.

Ce projet vise à promouvoir la résilience à long terme des collectivités face aux changements climatiques en Malaisie et au Cambodge en renforçant l’autonomie des jeunes entrepreneuses sociales afin qu’elles puissent découvrir des moyens d’élaborer des plans de résilience aux catastrophes liées au climat en utilisant des systèmes d’information géographique et des technologies d’externalisation ouverte. Les activités axées sur l’action et de renforcement des capacités seront exécutées au moyen de quatre projets pilotes. Les sites malaisiens comprennent une zone côtière, une plaine inondable et des hautes terres. Le site au Cambodge connaît la sécheresse, des dangers côtiers, la pénurie d’eau souterraine et la subsidence. Le projet étudiera les dangers d’apparition soudaine ou lente propres à ces régions.

Le projet devrait avoir un impact positif sur 135 145 jeunes femmes de 20 à 40 ans qui serviront de catalyseurs pour promouvoir un engagement civique social accru et mobiliser l’entrepreneuriat social chez les femmes pour l’élaboration de plans de résilience aux catastrophes. Les plans de résilience aideront les gouvernements provinciaux à élaborer des stratégies locales de réduction des risques de catastrophe, pour le bien de plus de 5,7 millions de personnes en Malaisie et plus de 716 000 personnes au Cambodge.

Projet nᵒ

109162

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Melanie Robertson

Financement total

CAD$ 480,500

Pays

Cambodge, Malaisie

Programme

Changements climatiques

Chargé(e) de projet

Joy Pereira

Institution

Universiti Kebangsaan Malaysia

Institution Country

Malaysia