Projet Stepping Stones : mobiliser les jeunes de l’Asie du Sud – PANOS

Dans les pays en développement, de jeunes hommes et femmes sont aux prises avec un taux de chômage élevé exacerbé par un profond sentiment d’insatisfaction à l’égard de leur qualité de vie dans un contexte de piètre gouvernance et encadrement institutionnel, d’instabilité politique accrue et d’autoritarisme étatique croissant. Ces facteurs fragilisent les sociétés et contribuent à la radicalisation. Les stratégies actuelles pour contrer ces phénomènes continuent à émaner de l’État, et peu de représentants du secteur non gouvernemental y participent. Les jeunes hommes et femmes qui souffrent le plus de cette violence et de ce manque d’engagement civique continuent d’être grandement exclus des décisions liées aux politiques et à la gouvernance. Toutefois, les jeunes sont actifs dans une variété de mouvements associés à de nouveaux problèmes sociaux, économiques, culturels et politiques.

Un appel à propositions fermé, « Donner une voix aux jeunes : promouvoir des espaces pour l’engagement civique, l’inclusion et la réduction de la violence en Asie du Sud et en Amérique latine », a été lancé en juin 2017 afin de produire des connaissances sur la promotion de l’engagement civique des jeunes grâce à l’innovation sociale aux fins de changement social positif. Le projet Stepping Stones souhaite trouver de nouvelles façons de prévenir la violence sexuelle en travaillant avec des jeunes dans des établissements d’enseignement et de formation.

Ce projet s’inspire d’anciens projets qui ont étudié des histoires récentes de violence sexuelle dans cinq pays d’Asie du Sud (Bangladesh, Inde, Népal, Pakistan, Sri Lanka) et sur une initiative médiatique qui renforce les capacités des jeunes journalistes à partager les témoignages de femmes et leurs expériences vécues dans des régions en conflit. Il vise à diffuser davantage ces apprentissages grâce à de nouvelles façons de communiquer avec les jeunes. Même si les projets précédents ont permis d’analyser les situations difficiles et complexes liées à la violence sexuelle, ils ne se sont pas attaqués à la prévention de ces situations. Panos Asie du Sud collaborera avec Zubaan, une maison d’édition établie à New Delhi, à la promotion d’un activisme de prévention plutôt que de réaction. En travaillant avec des jeunes et en utilisant diverses formes créatives, telles que le théâtre et l’art, le projet vise à approfondir l’engagement civique et à stimuler les discussions sur certaines des conclusions de deux recherches auprès des étudiants et des jeunes.

Projet nᵒ

108729

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Navsharan Singh

Financement total

CAD$ 200,000

Pays

Inde, Népal

Chargé(e) de projet

Ms Urvashi Butalia

Institution

Stichting Panos South Asia

Pays d' institution

Netherlands

Site internet

http://www.panosa.org/