Prévention des grossesses précoces au Bénin : développement d’une intervention basée sur l’estime de soi pour renforcer l’autonomisation chez les adol

Ce projet de recherche action vise à réduire les grossesses précoces au Benin à travers le développement et la promotion d’une intervention innovante et basée sur les données probantes, conciliant la santé sexuelle et reproductive, l’estime de soi et l’autonomisation des adolescents.

Au Bénin, les adolescents et les jeunes de 10 à 24 ans représentent plus de 33 % de la population totale avec un fort taux de fécondité précoce. Ceci a pour conséquence, non seulement la déperdition scolaire et de leur potentiel économique, mais aussi les conséquences à court et long terme sur leur santé. Des interventions palliatives ont été implantées pour réduire le taux de grossesses précoces. Cependant, du fait de la non prise en compte de paramètres psychosociaux et économiques, ces interventions se sont montrées peu efficaces en population générale d’adolescents.

Ce projet de recherche-action se base sur les approches multidisciplinaire et participative en réunissant toutes les parties prenantes de la santé sexuelle et reproductive des adolescents. Il utilisera une méthodologie basée sur les méthodes mixtes, avec une recherche évaluative de ladite intervention qui sera faite sur la base d’une étude quasi-expérimentale pré et post intervention avec témoin. L’approche genre sera intégrée afin de clairement identifier et prendre en compte les dynamiques de pouvoir entre les hommes/garçons et les femmes/filles ainsi que les normes sociales qui sous-tendent ces dynamiques.

Les principaux résultats attendus de la recherche incluent l’identification et l’analyse des facteurs (favorables ou inhibiteurs) de l’intervention afin de proposer un plan de sa mise à échelle. Le projet produira aussi des articles dans les revues scientifiques. A court et moyen termes, le projet résultera en un changement de comportement chez les adolescents, étant devenus plus confiants en eux et plus autonomes, ce qui contribuera à long terme à une réduction significative du taux de fécondité précoces chez les adolescents.

Ce projet fait partie des neuf sélectionnés comme cohorte de projets de recherche sur la mise en œuvre s’étendant sur deux régions (Afrique de l’Ouest et le Moyen-Orient) et deux questions thématiques (santé sexuelle et reproductive des adolescents et systèmes d’information sanitaire).

Le projet est étroitement aligné avec la nouvelle politique féministe d’aide internationale du gouvernement du Canada, les priorités stratégiques détaillées dans la Stratégie mondiale de l’OMS pour la santé de la femme, de l'enfant et de l'adolescent (2016-2030), et l’agenda global de 2030 pour le développement durable.

Projet nᵒ

108765

État du projet

Actif

Durée

48 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Marie-Gloriose Ingabire

Financement total

CAD$ 749,900

Pays

Bénin

Chargé(e) de projet

Christelle Maillard

Institution

Association pour l'Education, la Sexualité et la Santé en Afrique

Pays d' institution

Benin

Site internet

http://www.apessa.net