Prévention de la violence chez les jeunes au Guatemala, au Honduras et au Salvador

La violence chez les jeunes, que ceux-ci en soient victimes ou responsables, est l'un des problèmes les plus importants en Amérique centrale. Ce projet de recherche servira à évaluer les stratégies actuelles de prévention de la violence chez les jeunes dans le triangle nord de la région, soit au Salvador, au Guatemala et au Honduras, et à en proposer de nouvelles.

Le taux d'homicide moyen de la région est de 52 sur 100 000 habitants et donc plus de deux fois plus élevé que dans le reste de l'Amérique latine (25 sur 100 000 habitants). La plupart des victimes sont des jeunes hommes de 15 à 30 ans qui vivent en milieu urbain.

L'augmentation générale des activités criminelles dans cette région est liée au commerce de la drogue, à la contrebande d'armes, à la traite de personnes, à l'exploitation sexuelle, aux cas d'extorsion et aux vols qualifiés dans les transports en commun. Même si les gouvernements associent la plupart de ces infractions au crime organisé, aux gangs de rue et aux criminels de droit commun, ils ne disposent que de peu de preuves pour étayer leurs conclusions, étant donné que leurs capacités de recherche sont extrêmement faibles. D'ailleurs, le taux de crimes impunis (ne donnant lieu à aucune condamnation) au Guatemala et au Salvador se situe à 98 %.

Pour s'attaquer efficacement à cette augmentation de la violence criminelle, des études aux méthodologies rigoureuses doivent être effectuées pour déterminer les nombreuses formes de violence auxquelles les jeunes sont exposés et relever ou proposer des stratégies efficaces visant à contrer et à prévenir cette violence.

Ce projet s'inspire de travaux antérieurs financés par le CRDI et mis en oeuvre par Interpeace. Ces derniers ont contribué de manière importante à l'élaboration de la politique de prévention de la violence chez les jeunes au Guatemala. Le projet actuel, cette fois encore réalisé par Interpeace, vise à étudier les effets des nouvelles politiques sur la violence chez les jeunes dans le triangle nord. Il devrait aussi permettre de mieux comprendre de quelle manière certaines formes de violence (violence faite aux femmes, violence à l'école, crime organisé et sous-emploi chez les jeunes) touchent les jeunes. Elle mettra l'accent sur les groupes de jeunes marginalisés et très vulnérables, comme les jeunes autochtones et de descendance africaine.

La recherche évaluera l'incidence des politiques actuelles, déterminera quelles sont les lacunes sur le plan des connaissances dans les trois pays concernés et formulera de nouvelles recommandations en matière de politiques. On s'attend notamment à ce qu'elle entraîne l'adoption, par les autorités nationales, de politiques élaborées dans le cadre des travaux antérieurs sur la violence chez les jeunes au Guatemala. Des données seront aussi produites sur les tendances en matière de violence chez les jeunes.

Projet nᵒ

106781

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, March 5, 2012

Date butoir

Sunday, August 31, 2014

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Gottsbacher, Markus

Financement total

CAD$ 464,000

Pays

EL Salvador, Guatemala, Honduras

Chargé(e) de projet

Ana Glenda Tager

Institution

International Peacebuilding Alliance (INTERPEACE)

Site internet

http://www.interpeace.org