Prévenir l’obésité infantile et améliorer la nutrition au moyen de systèmes d’alimentation de la ferme à l’école en Amérique centrale

Ce projet, mis en oeuvre en collaboration avec l’Institut de nutrition de l’Amérique centrale et du Panama, vise à réduire l’obésité et les carences en micronutriments chez les enfants d’âge scolaire en Amérique centrale au moyen d’interventions novatrices qui améliorent l’offre et la demande de fruits et légumes dans les écoles publiques. Des recherches appliquées seront menées dans des écoles de la capitale du Guatemala et de la capitale du Costa Rica afin d’évaluer l’offre dans la chaîne de valeur. Ce projet permettra d’élaborer et de mettre à l’essai une intervention intégrée dans le but d’améliorer le régime alimentaire des enfants à l’école et à la maison.

Les recherches sur l’offre viseront à augmenter l’accessibilité, la diversité et la qualité des fruits et légumes frais ou peu transformés. Le but est d’accroître la consommation de fruits et légumes et de réduire celle de goûters hautement caloriques et de boissons à base de sucre. L’objectif général est d’influer sur les comportements alimentaires des enfants et de créer des milieux propices à une saine alimentation.

L’efficacité de l’intervention sera évaluée afin d’éclairer les politiques et programmes qui favorisent les activités de diffusion à grande échelle. L’évaluation du cycle de vie du projet permettra d’examiner les effets sur la santé, l’environnement et la société découlant des améliorations apportées à la chaîne d’approvisionnement dans les écoles. La demande accrue d’aliments sains sera évaluée en comparant les résultats dans les écoles visées par l’intervention par rapport aux écoles de contrôle dans les deux villes, avant et après l’intervention.

Parmi les principaux résultats escomptés, mentionnons des modifications des connaissances et des attitudes des enfants à l’égard de la saine alimentation; les niveaux de consommation de fruits et de légumes; l’achat et la consommation d’aliments transformés et de boissons sucrées; et les comportements alimentaires à l’école et à la maison. L’équité sexospécifique guidera la conception et la mise en oeuvre des activités de projet et les analyses ventilées selon le sexe seront utilisées pour évaluer les résultats alimentaires. Le projet permettra en outre de déterminer les obstacles et les mesures incitatives des services alimentaires des écoles du Costa Rica et son influence sur l’offre et la demande des fruits et des légumes par rapport au Guatemala, où une telle politique n’est pas en vigueur.

Projet nᵒ

108164

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Andres Sanchez

Financement total

CAD$ 1,301,500

Pays

Amérique centrale

Chargé(e) de projet

Ana Roman Trigo

Institution

Instituto de Nutrición de Centro América y Panamá/Institute of Nutrition of Central America and Panama/Institut de nutrition de l'Amérique centrale et de Panama

Pays d' institution

Guatemala

Site internet

http://www.incap.org.gt