Prestation de services publics dans les États comprenant des minorités ethniques : Égalité des sexes et décentralisation au Myanmar

En 2017, pour soutenir la démocratisation du Myanmar, le CRDI et Affaires mondiales Canada ont lancé « Le savoir au service de la démocratie au Myanmar », une initiative visant à favoriser un engagement significatif et à promouvoir une croissance économique au profit des femmes et des hommes de toutes origines ethniques. En collaborant avec d’autres partenaires du développement, l’initiative cible des points d’entrée différents et complémentaires de manière à renforcer la réflexion analytique et la capacité de recherche par le développement des capacités individuelles, y compris celles des chercheurs émergents, de la société civile et des responsables des politiques. De plus, elle cible l’engagement et la collaboration sur les politiques; ainsi que le développement des capacités des institutions, en appuyant les instituts de recherche et les gouvernements. Enfin, l’initiative finance les projets de recherche portant sur des sujets comme la gouvernance démocratique inclusive et le développement économique.

Ce projet examinera les facteurs influant sur la prestation des services publics (l’éducation, la santé et la sécurité) dans cinq états comprenant des minorités ethniques au Myanmar (Kayin, Kachin, Magway, Rakhine et Chin), qui représentent la composition ethnique diverse de ce pays. Il examinera également les facteurs influant sur la résolution des conflits. Par ailleurs, le projet examinera les façons d’améliorer la couverture et la qualité de ces services au sein d’un Myanmar plus inclusif et décentralisé. Plus précisément, le projet abordera les nouveaux pouvoirs administratifs et fiscaux à l’échelle des états, qui visent à fournir des services d’éducation, de santé et de sécurité dans le cadre de l’initiative de décentralisation actuelle, et déterminera s’ils utilisent une approche sexospécifique; le déploiement stratégique des ressources et du personnel pour répondre aux préoccupations des femmes et établir les priorités en matière de réforme, surtout dans le secteur de la sécurité; ainsi que les attentes des communautés locales en matière d’éducation, de santé et de sécurité, en mettant l’accent sur la détermination des priorités spécifiques aux hommes et aux femmes.

Les chefs de projet, ainsi que le personnel de la Munk School of Global Affairs de l’Université de Toronto et du Myanmar Institute for Peace and Security (MIPS) nouvellement créé, contribueront à la conception et à la mise en œuvre des travaux de recherche dans les cinq états du Myanmar.

Projet nᵒ

108739

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Edgard Rodriguez

Financement total

CAD$ 402,700

Pays

Birmanie

Programme

Le savoir au service de la démocratie du Myanmar

Chargé(e) de projet

Jacques Bertrand

Institution

The Governing Council of the University of Toronto

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.utoronto.ca