Populations, espace et infrastructures : réduire la violence urbaine et favoriser la justice à Mumbai, Rio et Durban

Axe de recherche

Au fur et à mesure que l’urbanisation augmente, on observe dans les villes une hausse de la violence prenant diverses formes. La concurrence pour les services et ressources offerts par l’État fait en sorte que des quartiers urbains autrefois « stables » sont aujourd’hui le théâtre d’actes de violence à l’endroit des femmes ou à caractère racial, interethnique ou intercommunautaire, ou tout simplement criminel. Les principales victimes de ces violences sont les membres des groupes les plus marginalisés et les plus pauvres, c’est-à-dire les travailleurs de l’économie non structurée, les femmes, les aînés, les migrants, les enfants et les groupes traditionnellement opprimés.

Le défi

Des centres urbains tels que Mumbai, en Inde, Rio de Janeiro, au Brésil, et Durban, en Afrique du Sud, font face à une violence endémique. Sous l’effet de l’urbanisation rapide et non réglementée, des villes se transforment sur les plans spatial, économique, social et politique. Ce développement urbain effréné donne souvent lieu à des expulsions forcées et à des réinstallations de masse, qui peuvent à leur tour entraîner des violences telles que des manifestations, des réactions de la population, des actes de pillage, des émeutes et des actes criminels pour l’obtention de services et d’espace.

On connaît mal les mécanismes qui entraînent de telles violences et la mesure – inégale – dans laquelle elles touchent les différents groupes sociaux au sein des villes. On en sait encore moins sur les façons dont ces villes fragiles luttent contre cette violence urbaine épisodique et endémique, s’y adaptent ou composent avec elle.

La recherche

Le projet introduit une nouvelle notion, celle de justice spatiale, qui explore les stratégies adoptées par les groupes marginalisés pour composer avec la violence, la pauvreté et les inégalités. Elle aidera les chercheurs à étudier le milieu urbain et à s’interroger sur la façon dont les politiques étatiques et les forces du marché influent sur les réalités sociales. Sous l’angle de la justice spatiale, le projet documentera la manière dont les inégalités, l’insécurité, la pauvreté et la violence viennent aggraver les injustices subies dans le cadre des transformations du milieu urbain.

Le projet vise à

  • produire des profils de villes rendant compte de statistiques relatives à la violence en milieu urbain;
  • préparer des études de cas et à cartographier la violence dans les villes à l’étude;
  • créer un réseau d’apprentissage Sud-Sud sur la question.

Incidences escomptées

Le projet donnera lieu à des recommandations concrètes sur la façon dont on pourrait revoir les politiques d’urbanisme, tant sur le plan social que du point de vue spatial, de manière à ce que les villes deviennent des milieux plus justes, plus sûrs et plus équitables pour les pauvres et les personnes marginalisées. Le projet donnera lieu aux extrants suivants :

  • des énoncés de politique;
  • un rapport qui regroupe, compare et met en parallèle les constatations de la recherche;
  • des articles de revues savantes;
  • du matériel de plaidoyer dans les langues locales;
  • des cartes de villes ou de lieux donnés montrant les déplacements et les transformations qui se sont opérés au chapitre de la violence et auxquelles on superposera des données géographiques sur les réinstallations.

Projet nᵒ

107362

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, April 1, 2013

Date butoir

Friday, April 1, 2016

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Singh, Navsharan

Financement total

CAD$ 502,300

Pays

Afrique du Sud, Inde, Brésil

Chargé(e) de projet

Prof. Carlos Vainer

Institution

Universidade Federal do Rio de Janeiro

Pays d' institution

Brazil

Site internet

http://www.ufrj.br

Chargé(e) de projet

Dr. Amita Bhide

Institution

Tata Institute of Social Sciences

Pays d' institution

India

Site internet

http://www.tiss.edu

Chargé(e) de projet

Prof. Brij Maharaj

Institution

University of KwaZulu-Natal

Pays d' institution

South Africa

Site internet

http://www.ukzn.ac.za