Phénoménologie de la violence criminelle et défis pour la gouvernance urbaine locale en Côte d'Ivoire

Cette recherche porte sur les changements qui se sont produits dans la violence criminelle en milieu urbain concurremment à l'évolution sociopolitique de la Côte d'Ivoire depuis les années 1990. Partant de l'expérience de trois villes ivoiriennes de tailles différentes que sont Abidjan, Duékoué et Bouaké, le projet s'interroge sur ces mutations de la violence au moyen de recherches sur les modes d'expression, les acteurs de cette violence (auteurs et victimes) ainsi que sur les formes de résilience, en vue de comprendre les défis qu'elle pose à la gouvernance des villes ivoiriennes. L'étude sur ces trois terrains permettra de caractériser, dans une perspective pluridisciplinaire, les formes et modes d'expression de la violence criminelle. Elle permettra aussi de dresser la typologie des acteurs de cette violence ainsi que leurs logiques et les stratégies de résilience des populations, celles des plus pauvres et vulnérables en particulier, face à la violence criminelle. Des recommandations pertinentes seront formulées et serviront à l'élaboration de stratégies permettant de contenir la violence criminelle et ses manifestations en Côte d'Ivoire.

Ce projet s'inscrit dans l'initiative Villes sûres et inclusives, qui vise à constituer une assise de données probantes sur les liens entre la violence, la pauvreté et les inégalités en milieu urbain. Financée conjointement par le CRDI et le DFID, cette initiative cherche à cerner les stratégies les plus efficaces pour contrer ces phénomènes en Amérique latine et dans les Caraïbes, en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.

Projet nᵒ

107348

État du projet

Actif

Date de début

Friday, December 21, 2012

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Ramata Thioune

Financement total

CAD$ 493,300

Chargé(e) de projet

Prof. Francis AKINDES

Institution

Université Alassane Ouattara

Pays d' institution

Ivory Coast