Petites et moyennes entreprises, création d'emplois et durabilité - tirer le meilleur parti possible du boom des matières premières en Amérique du Sud

Après des décennies de faible croissance, l'Amérique du Sud connaît un boom économique. Toutefois, la dépendance à l'égard des exportations de produits de base suscite de plus en plus de préoccupations et on se demande comment favoriser un mode de développement plus durable sur le plan économique, écologique et social. Les revenus tirés de la forte croissance ont permis la mise en place de politiques sociales pour lutter contre les inégalités caractérisant la région. Cependant, les possibilités de s'attaquer aux enjeux structurels et d'investir dans la diversification, la création d'emplois, le capital humain, et la production et les technologies écologiques ne se concrétiseront qu'avec une bonne gestion du boom.

Ce projet examinera la mesure dans laquelle les petites et moyennes entreprises (PME) peuvent participer à un mode de développement plus inclusif et plus durable. Dans la région, 90 % des entreprises sont des PME et elles emploient plus de 65 % des travailleurs, dont la majorité sont des femmes dans le cas des petites entreprises. La contribution des petites entreprises au produit intérieur brut et aux exportations est minime, et elles sont en général relativement mal placées pour profiter des nouvelles formes de production et des nouvelles technologies.

L'équipe cherchera à déterminer dans quelle mesure les PME participent aux chaînes de valeur du secteur des produits de base à titre d'exportateurs directs ou de fournisseurs d'intrants et de services, et dans quelle mesure elles peuvent profiter du boom des matières premières. Elle examinera la manière dont les schémas de croissance actuels influent sur le développement des PME, la création d'emplois et la demande de compétences compte tenu de l'intérêt croissant que suscitent les économies vertes.

Les chercheurs ventileront les données par sexe pour analyser les différences entre les hommes et les femmes. Le projet favorisera les échanges entre chercheurs, fonctionnaires et représentants du secteur privé. L'équipe de recherche produira chaque année un rapport phare dont le contenu sera choisi principalement par voie de concours, en fonction des intérêts ressortant de consultations et de tables rondes avec les intervenants.

Le Réseau de recherche économique du Mercosur (MercoNet), qui regroupe 13 centres de recherche prestigieux, assurera la coordination du projet. Par ailleurs, le projet
- fera participer de jeunes économistes aux projets de recherche de MercoNet;
- décernera le Young Economist Award à un jeune économiste, prix assorti du mentorat et du soutien de chercheurs chevronnés;
- favorisera la communication des résultats de la recherche;
- organisera des consultations et des dialogues sur les politiques auxquels participeront des responsables des politiques, des représentants du secteur privé et des universitaires;
- soutiendra l'expansion de MercoNet en réseau sud-américain d'économie appliquée.

Projet nᵒ

107360

État du projet

Actif

Date de début

Monday, May 6, 2013

Durée

48 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Petrazzini, Ben

Financement total

CAD$ 1,400,000

Pays

Amérique du Sud

Chargé(e) de projet

Andrés López

Institution

Red MERCOSUR de Investigaciones Económicas

Site internet

http://www.redmercosur.net