Pérennité du lac Naivasha : amélioration de l'écosystème en vue d'assurer la santé et le bien-être

Le bassin du lac Naivasha, situé vallée du grand rift, au Kenya, est le théâtre d'une activité économique de plus en plus soutenue; la floriculture y est notamment intensément pratiquée. La floriculture est une industrie qui procure des avantages économiques, mais qui accroît également la demande de services écosystémiques. Ainsi cette industrie et les installations des travailleurs qu'elle emploie sont-elles tributaires des eaux du lac pour l'apport en énergie géothermique, l'alimentation en eau des ménages, l'irrigation, la gestion de l'évacuation des déchets industriels et la pêche. Le lac subit en outre les effets des changements climatiques. Ce projet vise à mieux comprendre l'hydrologie du bassin de même que la pollution chimique et biologique et à déterminer l'état de santé des habitants et des travailleurs de l'industrie de la floriculture, en particulier de ceux qui sont exposés à des produits chimiques et à d'autres risques reliés à l'environnement. L'objectif général est de formuler des recommandations pour la gestion durable des ressources naturelles du bassin qui seront bénéfiques aussi bien pour la salubrité de l'écosystème que pour la santé et le bien-être des êtres humains.

Projet nᵒ

103050

État du projet

Terminé

Date de début

Thursday, November 5, 2009

Date butoir

Saturday, October 26, 2013

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Gasengayire, Francois

Financement total

CAD$ 569,120

Pays

Afrique, Kenya, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Dr. Pamela Tsimbiri Fedha

Institution

Egerton University

Pays d' institution

Kenya

Site internet

http://www.egerton.ac.ke

Chargé(e) de projet

Charles Trick

Institution

University of Western Ontario

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.uwo.ca