Passage à plus grande échelle des entreprises technologiques africaines en phase de démarrage

L'innovation technologique devient un moteur important du développement économique et social en Afrique. Les avancées récentes en connectivité numérique, même chez les pauvres, promettent la création de modèles d'affaires collaboratifs ouverts permettant le passage à plus grande échelle et la commercialisation des innovations. Ce projet explorera les possibilités.

Les possibilités s'accompagnent de défis

Grâce à un accès accru aux technologies de l'information et des communications et à des besoins en infrastructure relativement faibles, de nouvelles possibilités d'innovation s'ouvrent à l'échelle du continent africain. Internet, les imprimantes tridimensionnelles et les téléphones mobiles font baisser le coût de la production et ouvrent les marchés à de nouveaux produits et services. Des études indiquent que l'adoption à grande échelle sur les marchés mondiaux de solutions créées localement comporte des défis.

Parmi ces défis, on retrouve le vaste secteur informel des affaires de l'Afrique. Bien que les centres technologiques liés aux entreprises multinationales offrent aux entreprises africaines en phase de démarrage des possibilités officielles pour faire adopter à grande échelle leurs innovations, l'économie de l'Afrique subsaharienne est dominée par le secteur informel. Ce secteur représente 64 % du produit intérieur brut et 70 % des emplois.

Des données probantes pour soutenir de nouvelles formes de collaboration

La recherche a montré que l'innovation technologique est présente dans les secteurs informels de l'Afrique, mais que la commercialisation et le passage à grande échelle de ces innovations se sont avérés difficiles. Ce projet tiendra compte de la nécessité pour la recherche de définir la manière dont la réglementation juridique et économique peut promouvoir de nouvelles formes d'innovation collaborative.

Le projet vise à explorer si et comment les innovations collaboratives ouvertes en réseau aident les entreprises en démarrage à passer à grande échelle et à saisir les occasions économiques mondiales. Une équipe interdisciplinaire de chercheurs africains étudiera le potentiel économique des innovations collaboratives naissantes en Afrique dans

- les entreprises d'innovation numérique du secteur informel; - les entreprises communautaires;

- l'entrepreneuriat dans les centres de haute technologie.

L'équipe de recherche renforcera la théorie, améliorera la pratique et guidera les politiques afin d'influencer l'entrepreneuriat au sein des économies en réseau en pleine croissance de l'Afrique. L'Université de Cape Town (Afrique du Sud) et l'Université américaine du Caire (Égypte) coordonneront le projet sur trois ans.

Projet nᵒ

107956

État du projet

Actif

Date de début

Wednesday, July 1, 2015

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Osir, Ellie Onyango

Financement total

CAD$ 1,444,300

Pays

Égypte, Sud du Sahara

Coresponsable de projet

Professor Nagla Rizk

Institution

American University in Cairo

Site internet

http://www.auc-inf.org/www/main.html

Coresponsable de projet

Associate Professor Tobias Schönwetter

Institution

University of Cape Town

Site internet

http://www.uct.ac.za