Passage à grande échelle de l'élaboration et de la production du vaccin contre la péripneumonie contagieuse bovine pour le bétail au Kenya

Élaboration du premier vaccin efficace contre la péripneumonie contagieuse bovine

La péripneumonie contagieuse bovine a un impact sur les moyens de subsistance de près de 24 millions d'éleveurs de bétail dans 26 pays africains. L'infection bactérienne est un frein majeur au commerce international, ce qui entraîne des pertes annuelles estimées à 2 milliards de dollars américains. D'autres vaccins contre la péripneumonie contagieuse bovine sont disponibles, mais leur durée de vie est courte et ils doivent être réfrigérés, ce qui les rend peu pratiques dans de nombreuses régions de l'Afrique.

Pour la première fois dans le monde, des progrès importants ont été réalisés en vue de l'élaboration d'un nouveau vaccin sûr, très efficace et facile à stocker et à transporter, qui ne nécessite aucune réfrigération. Plusieurs vaccins candidats prometteurs ont été recensés et des efforts de développement, de réglementation et de production sont déployés à grande échelle pour les rendre accessibles aux éleveurs dans l'ensemble du Kenya et dans d'autres pays africains.

Renforcer l'argumentaire à l'intention des éleveurs

Des chercheurs ont utilisé la génomique informatique et des essais sur les animaux pour identifier huit protéines dont il a été montré plus tard qu'elles assurent une protection importante contre la péripneumonie contagieuse bovine. Elles présentent le plus grand potentiel à ce jour en vue du développement d'un vaccin pouvant être produit rapidement par les fabricants et utilisé facilement par les agriculteurs : une priorité pour l'Union africaine.

Des essais de production et des essais sur le terrain sont en cours au Kenya. L'objectif est d'améliorer son pouvoir de protection, de réduire les effets secondaires et de prolonger l'immunité. Le projet engage également la participation de spécialistes en sciences sociales et en économie pour surmonter les obstacles liés à la réglementation, aux aspects sexospécifiques ou aux coûts pouvant nuire à la diffusion et à l'acceptation d'un vaccin. La participation des éleveurs et des éleveuses de bétail à la recherche augmente la probabilité qu'ils utilisent le vaccin à long terme.

Le vaccin pourrait devenir un modèle pour des vaccins visant à protéger le bétail, voire les humains, contre d'autres maladies existantes et émergentes.

Les résultats attendus

  • S'associer à un fabricant local de vaccins au Kenya pour produire en masse et fournir un vaccin peu cher contre la péripneumonie contagieuse bovine dont l'efficacité est prouvée et la conservation, prolongée.
  • Augmenter le commerce international de bétail pour les éleveurs (hommes et femmes).
  • Élaborer des programmes de contrôle stratégique visant à éliminer la péripneumonie contagieuse bovine (à l'aide du nouveau vaccin) dans des régions ciblées.
  • Élaborer des stratégies visant à garantir l'utilisation du vaccin par les petits éleveurs de bétail.
  • Former une nouvelle génération de spécialistes et de leaders au Kenya et au Canada en matière de péripneumonie contagieuse bovine.

Projet nᵒ

107849

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, December 16, 2014

Date butoir

Saturday, March 31, 2018

Durée

40 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sanginga Pascal

Financement total

CAD$ 4,900,000

Pays

Afrique

Chargé(e) de projet

Dr. Hezron Wesonga

Institution

Kenya Agricultural & Livestock Research Organization

Site internet

http://www.kari.org

Chargé(e) de projet

Dr. Andrew Potter

Institution

University of Saskatchewan

Site internet

http://www.usask.ca