Participation des jeunes femmes à la vie politique dans la Sierra Leone d'après-guerre

L'initiative Gouvernance démocratique, droits des femmes et égalité entre les sexes du CRDI appuie un ensemble de recherches comparatives visant à déterminer si les institutions de démocratie et de gouvernance tiennent compte des droits des femmes et de l'égalité entre les sexes et, le cas échéant, de quelles façons. Les projets réalisés en vertu de cette initiative porteront sur les questions et les difficultés entourant la participation des femmes aux décisions politiques, à l'appareil judiciaire et au secteur public, et exploreront les moyens d'exercer une influence sur les institutions étatiques, les partis politiques, la société civile et les organisations sociales fondées sur la famille pour faire progresser les choix et les droits des femmes à titre de citoyennes, notamment en accroissant leur représentation.

Grâce aux mouvements féministes prodémocratie, les femmes ont facilité de bien des façons la fin de la guerre civile en Sierra Leone, en 2002. Ces mouvements demeurent essentiels au renforcement graduel des structures de gouvernance démocratique. Bravant les obstacles énormes qui se dressent devant elles, les femmes de tous âges accèdent, tant officiellement qu'officieusement, à la sphère politique du pays. Durant les élections qui se sont tenues après la guerre civile, les femmes se sont présentées à des fonctions à tous les paliers. Jusqu'à présent, toutefois, peu d'études ont analysé les facteurs qui favorisent ou entravent l'entrée des jeunes femmes dans la vie politique, leur engagement politique soutenu et leur autonomisation.

Dans le cadre de ce projet, on se penchera sur la participation des jeunes femmes à la vie politique dans la Sierra Leone d'après-guerre, notamment aux élections de 2007 et de 2008, et à la vie politique étudiante (enseignement supérieur). Le projet comportera aussi un important volet axé sur le renforcement des capacités, tant par la formation des chercheurs aux méthodes participatives que par la formation des jeunes femmes intéressées à participer activement à la sphère politique officielle. On pense que les jeunes femmes sont des agents catalyseurs de changement du rôle de la femme et de la condition féminine dans une société qui demeure profondément patriarcale.

Projet nᵒ

106207

État du projet

Terminé

Date de début

Sunday, April 24, 2011

Date butoir

Thursday, August 15, 2013

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

de Boer, John

Financement total

CAD$ 122,300

Pays

Sierra Leone

Chargé(e) de projet

Aisha Fofana Ibrahim

Institution

University of Sierra Leone

Site internet

http://www.tusol.org/home