Participation des jeunes femmes à la vie politique au Soudan : répercussions de l'introduction d'un système de quotas

Le programme Droits des femmes et participation citoyenne (DFPC) du CRDI appuie un ensemble de recherches comparatives visant à déterminer si les institutions de démocratie et de gouvernance tiennent compte des droits des femmes et de l'égalité entre les sexes et, le cas échéant, de quelles façons. Ce projet portera sur les questions et les difficultés entourant la participation des femmes aux décisions politiques, à l'appareil judiciaire et au secteur public au Soudan. Il explorera les moyens d'exercer une influence sur les institutions étatiques, les partis politiques, la société civile et les organisations sociales fondées sur la famille pour faire progresser les choix et les droits des femmes à titre de citoyennes, notamment en accroissant leur représentation.

Les Soudanaises ont une longue histoire de participation politique qui remonte à la colonisation britannique, voire au-delà. Les Soudanaises ont obtenu le droit de vote et l'éligibilité bien avant les femmes de nombreux pays de la région. Encore récemment, toutefois, leur participation à la vie politique était limitée, ayant été influencée, à la fois de manière positive et négative, par la guerre civile, l'instabilité politique, le conservatisme culturel et la crise économique. Lors de la dernière élection, on a convenu d'un quota de représentation des femmes de 25 %.

Le projet examinera la participation politique des Soudanaises, plus particulièrement des jeunes femmes. Les chercheurs se pencheront sur l'introduction du système de quotas lors des élections de 2010 et les retombées sur la participation des femmes en politique au sein des partis et de façon plus générale. Ils mettront au jour les facteurs qui influent de façon positive et négative sur la participation des femmes au domaine politique. Ils s'intéresseront en outre à l'utilisation que les partis politiques ont faite des technologies de l'information et de la communication (TIC) lors de la campagne électorale de même qu'aux répercussions de ces dernières chez les jeunes. On s'attend à ce que les résultats de recherche favorisent la participation des femmes, particulièrement des jeunes femmes, à la vie politique et publique.

Projet nᵒ

106499

État du projet

Terminé

Date de début

Tuesday, March 1, 2011

Date butoir

Sunday, September 1, 2013

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

de Boer, John

Financement total

CAD$ 147,900

Pays

Soudan

Chargé(e) de projet

Balghis Badri

Institution

Ahfad University for Women

Site internet

http://www.ahfad.org