Paix et développement : démocratisation, réduction de la pauvreté et atténuation des risques dans les États fragiles et se relevant d'un conflit

Tant les écrits en sciences sociales que les responsables des politiques ont tendance à tenir pour acquis que la réduction de la pauvreté, l'atténuation des risques et la démocratisation se renforcent mutuellement. Cette hypothèse fondamentale a été remise en question pour la première fois il y a près d'un demi-siècle par Huntington (1968), mais on doit encore la mettre à l'épreuve dans le cadre d'une étude comparative à grande échelle. Cette subvention permettra au Centre d'études sur les régions en développement (CERD) de l'Université McGill d'entreprendre une telle étude. Des équipes composées de chercheurs du Nord et du Sud mèneront huit études de cas, respectivement en Bosnie, en Colombie, en Iraq, au Liban, au Mozambique, au Rwanda, au Sri Lanka et au Soudan. L'objectif : mieux comprendre, au regard des politiques, le lien entre des objectifs clés du développement, notamment la réduction de la pauvreté, l'atténuation des risques et la gouvernance participative.

Projet nᵒ

105038

État du projet

Terminé

Date de début

Tuesday, November 4, 2008

Date butoir

Saturday, January 14, 2012

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Gottsbacher, Markus

Financement total

CAD$ 229,730

Pays

Bosnie-et-Herzégovine, Europe, Amériques, Colombie, Amérique du Sud, Asie, Irak, Moyen-Orient, Liban, Sud et l'Asie centrale, Sri Lanka, Afrique, Mozambique, Sud du Sahara, Rwanda, Nord du Sahara, Soudan, South Sudan

Chargé(e) de projet

Philip Oxhorn

Institution

Royal Institution for the Advancement of Learning/McGill University

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.mcgill.ca