Ouverture du cyberespace - la génération numérique, la démocratie et la sécurité en Amérique latine

Il arrive de plus en plus souvent que les membres de la génération numérique (les personnes qui ont grandi avec la technologie numérique) mettent à profit le cyberespace pour organiser et changer leurs mondes. Or, ces changements ne sont pas toujours constructifs. Cette situation présente de nouveaux défis aux institutions de gouvernance dans la mesure où les lignes de démarcation entre un comportement légitime et illégitime, ou respectueux et irrespectueux, deviennent floues. En réaction aux nouveaux types de menaces qui voient le jour en raison du cyberespace, de nombreux gouvernements ont choisi de sécuriser ce dernier en ayant recours à la censure, à la surveillance et à d'autres formes de contrôle. Toutefois, l'imposition de limites à l'ouverture du cyberespace met en péril les capacités de ce dernier d'améliorer la productivité, la prospérité, la communication, la bonne gouvernance et l'autonomisation personnelle et communautaire.

En Amérique latine, les groupes criminels transnationaux et les narcotrafiquants utilisent souvent le cyberespace, faisant ainsi peser des menaces sur l'État. Dans cette région, les deux tiers des internautes ont moins de 25 ans, et 84 % des internautes utilisent Facebook. Les possibilités de fraude et de cybercriminalité se multiplient. Des pays tels que le Brésil et le Mexique sont déjà des foyers de cybercriminalité à l'échelle mondiale.

Sous la direction du SecDev Group, ce projet de recherche se penchera sur de tels enjeux en Amérique latine, où la lutte entre la sécurité et la préservation de l'ouverture dans le cyberespace est alimentée par la menace que pose l'activité criminelle. Les chercheurs traceront un portrait général du crime organisé et de la cybersécurité au moyen d'études régionales approfondies et produiront un ouvrage collectif. On s'attend à ce que leurs constatations s'avèrent fort utiles pour alimenter un certain nombre de discussions législatives, à l'échelle régionale, portant sur la réglementation d'Internet.

Projet nᵒ

107163

État du projet

Terminé

Date de début

Wednesday, August 1, 2012

Date butoir

Sunday, September 15, 2013

Durée

12 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Perini, Fernando

Financement total

CAD$ 239,800

Pays

Brésil, Colombie, EL Salvador, Amérique latine, Mexique

Chargé(e) de projet

Rafal Rohozinski

Institution

SecDev Foundation