Ouverture de l'écosystème des TIC par l'inclusion, la formation et le dialogue

Le domaine émergent du développement ouvert et les domaines connexes - comme les technologies de l'information et de la communication au service du développement (TIC-D) - sont des domaines d'étude relativement récents. Un grand nombre d'acteurs sont en train de définir ce qu'est le développement ouvert en l'abordant de l'angle de différentes disciplines et de différents points de vue.

Ces deux domaines partagent certains défis : ce sont des universitaires et praticiens de sexe masculin provenant de pays développés qui jouent un rôle prépondérant dans la recherche, et leurs contributions se limitent en général exclusivement à la discipline de l'auteur. La conférence Information and Communication Technologies and Development (ICTD) en est un parfait exemple. Généralement considérée comme la conférence la plus importante dans le domaine, ICTD est dominée par des universités et des établissements de recherche occidentaux (Berkeley, University of Southern California, Georgia Tech, Microsoft Research, etc.), malgré le fait que son contenu concerne les pays en développement. Des informaticiens qui manquent généralement d'expertise dans d'autres disciplines effectuent souvent la recherche. Autre facteur entravant : les chercheurs des pays en développement ont peu d'influence sur les priorités de recherche, ce qui compromet la pertinence des travaux pour les pays concernés.

Ce projet vise à permettre aux universitaires des pays en développement d'acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour participer davantage aux travaux de recherche concernant les pays à faible revenu et pays à revenu intermédiaire. Il compte atteindre cet objectif grâce à un ensemble d'activités dans le cadre la 6e conférence ICTD (ICTD 2013). L'Université du Cap et l'Université du Cap-Occidental, en Afrique du Sud, coprésideront la conférence.

Le projet cherchera à accroître, par des publications, l'impact des recherches dans le domaine effectuées dans les pays en développement : un numéro spécial de la revue Information Technology for Development (ITD), un livre et les actes de la conférence rendant compte des travaux de jeunes chercheurs.

Le projet comportera aussi un appel à propositions portant sur l'écosystème des TIC. Autrement dit, il aura pour objectif d'élargir la portée de la recherche sur les TIC-D afin de tenir compte du contexte global dans lequel les activités liées aux TIC ont lieu. Cette compréhension de l'écosystème est essentielle pour la base de connaissances grandissante sur le développement ouvert. Le domaine étudie l'interaction entre des facteurs que l'on n'examine traditionnellement pas ensemble, comme les droits, la qualité de l'ouverture et la nature de l'inclusion. La priorité sera accordée aux propositions de projets qui n'entendent pas se cantonner à une seule discipline.

Projet nᵒ

107439

État du projet

Actif

Durée

28 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Matthew Smith

Financement total

CAD$ 149,900

Chargé(e) de projet

Julian May

Institution

University of the Western Cape

Pays d' institution

South Africa

Site internet

http://www.uwc.qc.za