Mouvements transfrontaliers, migration des femmes et droits de la personne - une évaluation postcoloniale

Jusqu'à récemment, les femmes ont été exclues des analyses de la migration, ou ont été perçues comme des personnes passives et dépendantes des migrants masculins ou comme des non-migrantes attendant le retour de leur mari. Toutefois, les chercheurs et les défenseurs des droits commencent à examiner le rôle des femmes sur le marché du travail, à documenter les expériences des migrantes et à analyser les effets des politiques d'immigration sur les migrantes. Ce projet examinera la relation entre la migration, la prostitution et la traite de personnes en ce qui concerne les mouvements transfrontaliers des femmes entre trois pays d'Asie du Sud, à savoir le Bangladesh, l'Inde et le Népal. Les chercheurs entreprendront une importante recension des écrits portant sur la migration des femmes dans ces trois pays; se pencheront sur les mécanismes juridiques visant à protéger les droits des migrantes et sur certaines lois nationales et leurs répercussions sur ces droits; exposeront les lacunes présentes dans les écrits et dans les instruments juridiques en ce qui a trait aux mouvements transfrontaliers des femmes et au respect des droits de la personne; proposeront des mesures pour améliorer les droits des migrantes.

Projet nᵒ

103498

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, March 31, 2006

Date butoir

Tuesday, April 15, 2008

Durée

22 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Singh, Navsharan

Financement total

CAD$ 136,000

Pays

Asie, Bangladesh, Sud et l'Asie centrale, Inde, Népal

Chargé(e) de projet

Ratna Kapur

Institution

Centre for Feminist Legal Research

Pays d' institution

Inde

Site internet

http://www.cflr.org