Modifier l'environnement alimentaire et l'environnement bâti pour lutter contre les maladies non transmissibles en Argentine

Le présent projet consiste à évaluer le programme de promotion de la santé Healthy Municipalities and Communities, qui a pour but de hausser la qualité de l'alimentation et le niveau d'activité physique afin de réduire les risques de maladies cardiovasculaires (MCV) en Argentine.

Davantage de c¿urs en mauvaise santé
On estime que les MCV causent chaque année, en Argentine, 100 000 décès ainsi que 250 000 accidents coronariens et cardiovasculaires. Les taux d'hypertension, de diabète, d'obésité, d'inactivité physique et de mauvaise nutrition - tous des facteurs de risque des MCV - ont augmenté au cours de la dernière décennie.

Pour des collectivités en santé
L'Organisation panaméricaine de la santé a lancé le programme de promotion de la santé Healthy Municipalities and Communities en 1990. Il a depuis été mis en oeuvre dans toute l'Argentine et dans un bon nombre d'autres pays d'Amérique latine.

Le programme est axé sur l'amélioration de l'environnement alimentaire et de l'environnement bâti à l'échelon municipal, afin de s'attaquer aux importants facteurs de risque de MCV que constituent les régimes alimentaires malsains et l'inactivité physique. On entend par " environnement bâti " les éléments du cadre de vie qui ont été créés par l'homme, tels que les bâtiments, les espaces verts, les quartiers, les villes et l'infrastructure mise en place pour en soutenir le fonctionnement.

Nécessité de l'évaluation
L'incidence du programme n'a encore jamais été mesurée. L'équipe du projet est chargée de l'évaluation, dont l'objectif principal est de renforcer les capacités et la reddition de comptes en ce qui a trait aux mesures à prendre afin de favoriser aux échelons municipal et national, en Argentine, un environnement alimentaire et un environnement bâti plus sains.

Il s'agit d'une étude faisant appel à des méthodes mixtes, qui s'appuie sur de nombreuses sources de données :
- examen de la documentation du programme;
- entrevues avec des intervenants clés;
- enquête auprès de comités des 1001 municipalités qui prennent part au programme;
- examen comparatif des environnements alimentaires et des environnements bâtis de deux municipalités qui participent au programme depuis 2003;
- étude de cohortes menée auprès de 1000 participants dans chacune des deux collectivités, d'où sont tirés des indicateurs de santé et des données sur les comportements.

Un meilleur suivi pour un meilleur processus décisionnel
L'amélioration du suivi et de l'évaluation du programme peut faciliter la prise de décisions et l'affectation des ressources destinées à la prévention des maladies non transmissibles en Argentine. La présente étude fournit aussi l'occasion d'évaluer l'influence de l'environnement alimentaire et de l'environnement bâti sur le mode de vie des individus. Cela présente beaucoup d'intérêt pour d'autres pays en développement, étant donné que les données probantes réunies à ce jour sur la question viennent en majeure partie de pays à revenu élevé.

Projet nᵒ

107730

État du projet

Actif

Date de début

Thursday, August 7, 2014

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Bazzani, Roberto

Financement total

CAD$ 330,800

Pays

Argentine

Chargé(e) de projet

Dr. Adolfo Rubinstein

Institution

IECS - Instituto de Efectividad Clinica Y Sanitaria Asociacion Civil

Site internet

http://www.iecs.org.ar