Modalités institutionnelles pour faire des partenariats de recherche universités-communautés une pratique courante

La pratique de la recherche communautaire, qui consiste à mener localement des travaux pertinents pour les collectivités, a évolué au cours des 35 dernières années. Les membres des collectivités et les chercheurs collaborent à des projets de recherche dont les résultats éclairent la prise de décisions locales susceptibles d'entraîner un changement positif. Si la pratique a ses origines dans les pays en développement, le milieu du développement international et ses organismes, comme le CRDI, font également appel à la recherche communautaire.

Les fondations Carnegie et W.K. Kellogg, l'Union européenne, les conseils de recherche britanniques et canadiens, et l'Association des universités et collèges du Canada ont encouragé le recours aux partenariats de recherche communautaire comme stratégie de mobilisation du milieu de l'enseignement supérieur. Les partenariats de recherche universités-communautés prennent de l'essor partout sur la planète, et plusieurs réseaux les soutiennent. L'objectif est de favoriser la création de partenariats de recherche authentiques et respectueux. L'Alliance mondiale pour la recherche au service de la communauté (GACER), qui est dirigée par des chercheurs canadiens et indiens, en est un exemple.

Pour améliorer la capacité des universités à résoudre les problèmes des collectivités, il faut répondre à un certain nombre de questions, dont les suivantes :
- Quels processus et modalités institutionnels sont les plus susceptibles de favoriser des partenariats de recherche universités-communautés efficaces et respectueux ?
- Quelles politiques institutionnelles faut-il adopter pour faire de la recherche communautaire une pratique courante ?
- Quelles sont les politiques les plus prometteuses que les gouvernements nationaux et les organismes de financement pourraient mettre en oeuvre pour améliorer la qualité de la recherche communautaire et pour créer des structures et des processus efficaces ?

Afin de répondre à ces questions, les chercheurs suivront une méthode de recherche comportant cinq volets : enquête mondiale, études de cas, examen et synthèse des résultats des études de cas, diffusion des connaissances et dialogues sur les politiques. En outre, ils produiront
- des recommandations pour le développement futur du domaine, lesquelles seront diffusées sur les plateformes virtuelles de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et communiquées lors de dialogues régionaux sur les politiques;
- des notes d'analyse ciblées;
- un manuel électronique sur les meilleures pratiques;
- un livre électronique sur la facilitation des partenariats universités-communautés.

Budd Hall, professeur à l'Université de Victoria et codirecteur de la Chaire UNESCO sur la recherche communautaire et la responsabilité sociale de l'enseignement supérieur, assurera la coordination du projet. Une coalition de réseaux régionaux s'occupera de sa mise en oeuvre : le Global University Network for Innovation (Espagne), le Réseau Talloires, le Centro Boliviano de Estudios Multidisciplinarios, le réseau Living Knowledge (Allemagne) et l'Alliance mondiale pour la recherche au service de la communauté (Canada et Inde).

Projet nᵒ

106643

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, April 29, 2013

Date butoir

Thursday, April 30, 2015

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Mougeot, Luc

Financement total

CAD$ 118,715

Pays

Global

Chargé(e) de projet

Budd L Hall, PhD

Institution

University of Victoria

Site internet

http://www.uvic.ca