Mise sur pied d’un institut mondial de la santé au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

La région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MOAN) se trouve à l’épicentre de nombreuses crises humanitaires de grande envergure qui modifient la nature et la magnitude des besoins en matière de santé et la fourniture de services connexes. Les besoins en soins de santé des réfugiés dans les pays d’accueil ou des personnes fuyant les zones de combat sont insuffisamment, voire pas du tout satisfaits. On s’inquiète tout particulièrement des répercussions des déplacements et de la guerre sur les femmes et les enfants. Des revirements radicaux et brusques dans la vie et la subsistance se traduisent par des changements rapides dans les rôles des sexes, les normes sociales et les fardeaux familiaux, qui retombent souvent de façon disproportionnée sur le dos des femmes et des jeunes filles. Les pays de la région MOAN assistent aussi à une transition vers un régime alimentaire moins traditionnel et plus occidentalisé, qui entraîne des taux d’obésité alarmants et exacerbe le fardeau économique et médical. Bien que ces réalités soient particulièrement aigües dans la région MOAN, elles existent aussi ailleurs.

Le Global Health Institute, qui sera accueilli par l’Université américaine de Beyrouth au Liban, se penchera sur les défis urgents en matière de santé et de développement dans la région MOAN grâce à des programmes de recherche appliquée sur des sujets de préoccupation pour la région. L’Institut servira de centre pour rassembler les penseurs régionaux et les jeunes chercheurs et les inviter au dialogue et aux échanges, pour mieux faire entendre leur voix et renforcer l’impact de leurs travaux. L’Institut sera bien positionné pour façonner les programmes de recherche, les politiques et les actions grâce à ses efforts de soutien à la création de savoir sur des questions comme la santé des réfugiés, la médecine en situation de conflit, la mauvaise alimentation, l’obésité et les maladies associées. Actuellement, ces éléments sont définis dans une large mesure par des personnes et des instituts de l’extérieur de la région.

Cet institut servira aussi d’incubateur où l’on pourra explorer des méthodes de recherche novatrices et contextualisées en vue de lutter contre les problèmes de santé mondiaux, développer les capacités des dirigeants et les appuyer, et organiser des produits et des plateformes pour faire connaître les perspectives des pays du Sud.

Projet nᵒ

108556

État du projet

Actif

Durée

60 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Chaitali Sinha

Financement total

CAD$ 1,715,900

Pays

Moyen-Orient

Chargé(e) de projet

Dr Shadi Saleh

Institution

American University of Beirut

Pays d' institution

Lebanon

Site internet

http://www.aub.edu.lb