Mise au point d’un vaccin vivant atténué contre la cowdriose en vue de l’utiliser sur les ruminants domestiques

La cowdriose est une maladie touchant le bétail, les moutons et les chèvres qui a des répercussions économiques importantes, y compris des pertes annuelles estimées à environ 48 millions USD (environ 62,4 millions CAD) en Afrique australe.

Le vaccin actuel contre la cowdriose est le vaccin vivant à base de sang qui est produit et commercialisé par Onderstepoort Biological Products. en Afrique du Sud. Ce vaccin n’est pas adapté aux besoins des agriculteurs car il nécessite une réfrigération à une température ultra froide (-196 degrés Celsius), l’administration d’injections intraveineuses par des professionnels de la santé vétérinaire, et un traitement à la tétracycline après la vaccination. De plus, le vaccin ne protège pas contre la plupart des isolats circulant sur le terrain et comporte le risque de propager d’autres maladies transmissibles par le sang. Ces exigences relatives à l’entreposage et au transport font en sorte qu’il s’agit d’un vaccin dispendieux pour les petits exploitants agricoles.

Dans le cadre de ce projet, Onderstepoort Biological Products optimisera les processus liés à la production d’un nouveau vaccin vivant atténué contre la cowdriose dérivé d’une culture de tissus, qui a été développé par l’Onderstepoort Veterinary Institute de l’Agricultural Research Council. Le projet vise également à stabiliser le vaccin afin d’éliminer le besoin d’utiliser une chaîne de froid lors de l’entreposage et du transport. Ce nouveau vaccin s’avère sécuritaire; assure une protection complète chez les chèvres, les moutons et les bovins de race Holstein; et peut être administré de façon intramusculaire. Il est également plus facile à produire et offre une protection croisée plus large.

On prévoit que, d’ici la fin du projet, le processus de production du nouveau vaccin contre la cowdriose sera optimisé; qu’il sera homologué en Afrique du Sud; et que la technologie de production sera transférée au Centre for Ticks and Tick-Borne Diseases de l’Union africaine, au Malawi.

Ce projet est financé grâce au Fonds d’innovation en vaccins pour le bétail (FIVB), un partenariat entre la Fondation Bill et Melinda Gates, Affaires mondiales Canada et le CRDI. Il s’agit d’un investissement conjoint de 57 millions CAD sur cinq ans qui permet de financer le développement, la production et la commercialisation de vaccins innovants contre les maladies du bétail prioritaires en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est.

Projet nᵒ

108631

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Victor Mbao

Financement total

CAD$ 1,029,700

Pays

Malawi, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Boet Weyers

Institution

Onderstepoort Biological Products Limited

Pays d' institution

South Africa

Site internet

http://www.obpvaccines.co.za

Chargé(e) de projet

Sikhumbuzo Mbizeni

Institution

Agricultural Research Council

Pays d' institution

South Africa

Site internet

http://www.arc.agric.za