Mesurer la demande, l’utilisation et l’impact des données ouvertes

Les données ouvertes peuvent améliorer les conditions de vie dans le monde en développement. Les données ouvertes accroissent la transparence en permettant aux citoyens de participer davantage au processus démocratique et d’exiger que leurs dirigeants leur rendent des comptes. Elles attirent également l’attention sur les inefficacités et permettent aux gouvernements de s’attaquer à des défis difficiles plus efficacement. Les entrepreneurs se servent des données ouvertes pour créer de nouveaux débouchés. Afin de tirer parti de ces avantages, les gouvernements et d’autres parties prenantes doivent évaluer les progrès et déterminer quels modèles sont les plus efficaces selon le contexte.

Des chercheurs ont mis au point des outils qui permettent de combler les lacunes de connaissances persistantes sur la situation des données ouvertes dans le monde. Le baromètre des données ouvertes créé par la World Wide Web Foundation procure l’évaluation la plus exacte des données ouvertes dans plus de 90 pays. Il est devenu un outil clé pour les réformistes au sein des gouvernements et de la société civile.

Plus récemment, la Carte d’impact des données ouvertes a permis de recueillir des cas d’utilisation des données ouvertes par le secteur privé dans le monde. Cet outil, créé par le Centre for Open Data Entreprise, indique qu’il faut en faire davantage pour que les citoyens s’approprient le pouvoir des données et pour améliorer l’innovation, la reddition de comptes et la participation dans les pays en développement. Par ailleurs, la carte d’impact montre également que les dirigeants gouvernementaux et de la société civile prennent des mesures pour mettre les données ouvertes au service du développement, y compris l’adoption de la Charte internationale sur les données ouvertes et l’exécution du programme pour le développement durable dans les pays et villes.

Ce projet permettra de soutenir la nouvelle version du baromètre et d’améliorer la carte d’impact des données ouvertes. Ces outils aideront militants, responsables des politiques et chercheurs à comprendre l’état d’avancement de l’approche « ouvert par défaut » des données gouvernementales et à poser des questions à ce sujet. Le projet permettra également de faciliter la participation de représentants des pays en développement à la Conférence internationale sur les données ouvertes à Madrid en octobre 2016, qui pourront y discuter de ces activités de recherche et contribuer aux initiatives internationales de pointe sur la politique et les normes en matière de données ouvertes.

Projet nᵒ

108347

État du projet

Actif

Durée

18 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Fernando Perini

Financement total

CAD$ 524,900

Chargé(e) de projet

Jose M Alonso

Institution

The World Wide Web Foundation

Pays d' institution

United States

Site internet

http://www.webfoundation.org

Chargé(e) de projet

Joel Gurin

Institution

Center for Open Data Enterprise, Inc.

Pays d' institution

United States

Site internet

http://www.opendataenterprise.org

Chargé(e) de projet

Paulina Arellano

Institution

Civica Digital Mexico S.A.P.I. de C.V.

Pays d' institution

Mexico

Site internet

https://www.idrc.ca/fr/civica.digital