Mécanismes synaptiques sous-jacents à l’apprentissage perceptif

La plasticité est une des caractéristiques du cerveau permettant aux animaux de s’adapter aux changements environnementaux et comportementaux tout au long de leur vie. Comprendre la plasticité cellulaire et synaptique est au coeur des travaux de recherche en neurosciences. On est pourtant encore loin de comprendre les différentes formes d’apprentissage. L’apprentissage perceptif désigne une forme implicite d’apprentissage continu, où l’animal améliore ses performances perceptives avec la pratique. Malgré les importantes études psychophysiques menées sur l’apprentissage perceptif, nous ne disposons que de très peu de données sur ses mécanismes synaptiques et cellulaires. Bien que le rôle de la plasticité synaptique dans le processus d’apprentissage et de mémorisation ait été décrit pour certains types d’apprentissage, notamment le conditionnement à la peur, il n’est pas évident de déterminer dans quelle mesure des mécanismes similaires pourraient expliquer les formes physiologiques d’apprentissage telles que l’apprentissage perceptif.

Ce projet vise à repérer les mécanismes inhibiteurs et excitateurs de plasticité synaptique qui s’enclenchent au cours d’une expérience sensorielle pour produire un apprentissage perceptif. Les données préliminaires recueillies par l’équipe à l’aide de l’imagerie calcique et de l’électrophysiologie in vivo jettent les bases d’une hypothèse générale qui expliquerait les changements de fréquence des champs récepteurs vers les fréquences acquises. En outre, le projet permettra d’offrir un solide environnement de recherche, ainsi que des occasions d’échange et de renforcement des capacités aux étudiants diplômés et aux chercheurs basés en Argentine.

Il est dirigé au Canada par l’Université de Toronto, en collaboration avec l’Université hébraïque de Jérusalem en Israël et l’Institut de recherche en biomédecine en Argentine.

Ce projet a été retenu aux fins de financement au cours du quatrième concours de recherche du Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé. Il s’agit d’un partenariat entre le CRDI, les Instituts de recherche en santé du Canada, l’Azrieli Foundation et l’Israel Science Foundation.

Projet nᵒ

108878

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Fabiano Santos

Financement total

CAD$ 669,300

Programme

Programme de recherche en santé Canada-Israël

Chargé(e) de projet

Melanie Woodin

Institution

The Governing Council of the University of Toronto

Institution Country

Canada

Institution Website

http://www.utoronto.ca